Japon perdu Un dernier aperçu du beau Japon d’Alex Kerr paraît aux éditions Nevicata.

À l’école primaire déjà, le jeune Américain Alex Kerr était fasciné par la culture extrême asiatique. Il apprend la calligraphie chinoise. Puis, suite à une mutation de son père soldat, au milieu des années soixante, il vit deux ans à ...