Le Clan des Otori Tome 2 : Le Silence du rossignol de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier d’après l’œuvre de Lian Hearn.

Le clan des Otori est adapté en bande dessinée. Et c’est le deuxième tome qui revisite la célèbre saga de Lian Hearn, toujours issu du silence du rossignol d’après le scénario de Stéphane Melchior et les dessins de Benjamin Bachelier. Ils avaient déjà collaboré à une adaptation de « classiques » contemporains  pour leur Gatsby le magnifique en 2013.

C’est par le départ de la jeune Shirakawa Kaede que commence ce 2ème tome. Elle a 15 ans et se rend à Tsuwano où elle devra rencontrer son futur époux, le seigneur Otori Shigeru.

Le jeune Invisible Tomatsu, alias Takeo a lui aussi 15 ans. Sauvé par Shigeru des griffes du terrible chef du clan Tohan, il est devenu son héritier. Tous les 2 sont bien décidés à tuer Iida Sadamu.

Cette mise en images est une réussite ! Nos 2 auteurs parviennent toujours à transcrire la magie diffuse du personnage de Takeo qui sait maintenant utiliser son acuité sensorielle. Le tome est moins sanglant que le précédent, plus doux. Les 2 adolescents tombent, en effet, éperdument amoureux l’un de l’autre…

L’équilibre est parfait entre la douceur des sentiments, le dynamisme des entraînements au boken et les mystères obscurs.

Un graphisme affirmé, des couleurs vives rehaussées de traits noirs. Le recours au bestiaire et à l’imagerie traditionnels du Japon pour traduire la traîtrise, la ruse ou la poésie incarnent à merveille la somme complexe et touffue de Lian Hearn.

On attend toujours la suite avec impatience !

Camille DOUZELET et Pierrick SAUZON

Le Clan des Otori Tome 2 : Le Silence du rossignol de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier d’après l’œuvre de Lian Hearn, 80 p., 230X310 mm, 17, 80 €.