Torii, temples et sanctuaires japonais de Joranne paraît chez Sully.

Notre époque adore le mélange des genres. Le comique parle du sérieux, les étrangers parlent du Japon. En l’occurrence, l’ouvrage de Joranne, illustratrice française, est une habile juxtaposition de bande dessinée, agrémentée de nombreuses photographies. Le tout délayé dans un didactisme à l’érudition revendiquée. Cela fait beaucoup d’éléments à combiner. Qu’à cela ne tienne, l’autrice adopte un ton léger et moderne pour ne pas dire « jeune ». Le graphisme l’est aussi. Il rappelle cependant très fortement les bandes dessinées d’antan tendance manga.

Toujours dans une démarche très contemporaine, l’autrice se met en scène (sous forme graphique) pour nous guider dans les nombreux temples et sanctuaires de l’archipel. C’est avec ses petits camarades espiègles à souhait et quelque peu impertinents que nous découvrons les spécificités des croyances nipponnes.

D’un format pratique et fortement cartonné, l’ouvrage sera très utile pour les voyageurs au Japon. Et plus particulièrement pour ceux qui s’attachent aux deux religions historiques de l’Empire du Soleil levant. En effet, L’ensemble des rites et coutumes y est détaillé, voire disséqué par Joranne, au point de penser qu’elle est elle-même bonzesse. Les nombreuses entrées thématiques permettent au lecteur de naviguer dans l’ouvrage comme il l’entend et sans se lasser.

Parmi toutes les connaissances qui nous sont offertes, il en est une qui démontre toute l’ingéniosité des architectes nippons soumis aux caprices tectoniques de leur île. En effet, pour la construction des pagodes, ils érigent un shinbashira à l’intérieur de l’édifice sur toute sa hauteur. Il s’agit d’un immense tuteur de bois profondément enfoncé dans le sol afin qu’il absorbe les nombreuses vibrations que subit quotidiennement le pays. Cet exemple nous montre que les aspects pragmatiques et spirituels savent faire bon ménage sur cette terre si inventive.

Voilà donc un ouvrage bien dans l’air du temps. Toutefois, il faut le lire sans désinvolture, contrairement à ce qu’au premier abord pourrait faussement laisser croire le graphisme facétieux. Voilà un approfondissement sain et décontracté à ne pas négliger pour qui veut parfaire sa connaissance de l’univers spirituel nippon, à l’instar de Joranne, la généreuse dessinatrice de cet album novateur.

Camille DOUZELET et Pierrick SAUZON

Torii, temples et sanctuaires japonais de Joranne, format 23 X 15,5 cm, 160p., 20€, collection Le Prunier, éd. Sully.

page1
page 4