Les dernières actu d'Asiexpo

Vingt maisons nippones, un art d’habiter les petits espaces d’Isabelle Berthet-Bondet Dans les années quatre-vingt-dix un ensemble conjoncturel (normes sismiques draconiennes, effondrement boursier et spéculation sur le foncier) impacta considérablement le pouvoir d’achat des Japonais. Ce qui conduisit à des offres de terrains à bâtir vers des surfaces de plus en plus petites (30 à 60 m² en moyenne). D’où un défi majeur pour les architectes !... Les Nobles de Dokmaï Sot est paru chez GOPE éditions. Les éditions GOPE ont eu la bonne idée de republier ce grand classique de la littérature thaïlandaise dans une traduction fluide accompagnée de notes qui font comprendre aux lecteurs les subtilités de cette culture. Dans les années 30, à Bangkok, la jeune Wimon vit dans une riche famille patricienne. Elle a les occupations désinvoltes de son... Cent vues célèbres d’Edo de Hiroshige est réédité chez Hazan. Les éditions Hazan poursuivent la réédition des incontournables de l’estampe japonaise. C’est au tour des cent vues célèbres d’Edo. L’éditeur Sakanaya Eikichi les commanda à Hiroshige en 1856. La ville avait subi un tremblement de terre et se métamorphosait à vue d’oeil. L’artiste, natif de la cité et y ayant passé la plus grande partie... Sentô l’art des bains japonais de Stéphanie Crohin Kishigami  Quoi de plus varié et de plus chatoyant qu’un sentô nous, dit Stéphanie Crohin Kishigami dans son dernier essai. Prise d’une passion sans bornes pour ces lieux spécifiques de la tradition nippone, cette expatriée n’a de cesse d’en explorer tous les recoins. Apparu depuis la nuit des temps le bain japonais prend sa forme définitive à... Sengo tomes 3 et 4 de Sansuke Yamada est paru chez Casterman. Nous retrouvons avec plaisir nos deux soldats démobilisés dans le Tokyo dévasté de l’après guerre (1). Le tome 3 dresse un panorama de tout un peuple qui s’en sort comme il peut. On a le couple réduit à s’exhiber pour gagner quelques sous, que l’homme dépense aussitôt pour boire. Les enfants sans doute orphelins qui vendent...