Singaprédateur : une société mangeuse de travailleurs précaires (2e partie)

# Images de la maid : clichés au cinéma et à la télé Si “No Day Off” s’efforce d’éviter les clichés sans pour autant en être dénué, il faut reconnaître que, pour la première fois dans le cinéma singapourien, une ...

Le rire, excellent outil relationnel en Chine

Le premier jour quand ma propriétaire m’a présentée au policier gardien de la résidence, nous nous sommes salués poliment, le lendemain je lui ai dit bonjour et il m’a répondu avec un sourire un peu malicieux, mais le ...

Singaprédateur : une société mangeuse de travailleurs précaires (1ère partie)

“Is Singapore a maid-predator society ? ” (“Est-ce que Singapour est une société prédatrice d’employées de maison ? ”) – Eric Khoo, à l’occasion de la présentation à la presse de son film “No Day Off “. En clôture du ...

En ce moment à Pékin… Le fond de l’air n’est plus frais et avec un yuan on peut…

Le grand froid hivernal et légendaire de la capitale n’a persisté cette année qu’un mois : de mi-décembre à mi-janvier. Il n’en reste qu’un bon froid sec, les températures varient entre 1° et 9°, sous un beau ...

Tintin au pays des Maharadjahs

“Que peut-il bien y avoir entre Tintin, moi et ce garçon de Calcutta ?” se demanda Hergé en recevant la lettre d’un tintinophile indien.Hergé pourrait trouver aujourd’hui quelques réponses à cette énigme… Personnages : Maharadjah de ...

Deux mois en compagnie des fantômes de Singapour – Reportage photo Hungry Ghosts 2006

Chaque année, le septième mois du calendrier taoïste se vit sous le signe de la crainte du surnaturel. C’est la période des HUNGRY GHOSTS (les “Fantômes Affamés”), le moment de flottement entre deux univers théoriquement ...

Trésor Moghol au Louvre

C’est au milieu des années 70 que le cheikh koweitien Nasser Al Sabah et son épouse commencent à constituer une collection de joyaux moghols qui en 1983 trouve sa place au Musée National du Koweit. En 1990, les troupes de Saddam ...

Peintures érotiques de Chine

“[Sa] taille [légère comme] le saule ondule délicatement. Le cœur de la fleur s’ouvre doucement : la rosée humecte la pivoine qui s’épanouit.” (Histoire du Pavillon de l’Ouest)Cette métaphore (très) érotique montre à quel point la ...

Un jour de février, fin de matinée, futilités pour le reste de la journée

17h30Dans ce restaurant, 283 employés venus de toute la Chine, autant dire du monde entier. A la capitale par besoin capital, certains ont dû laisser le petit empereur au pays natal et partir en quête financière, 70h/semaine pour ...

La fête de Thaipusam : croire c’est souffrir

Yeux cernés et injectés de sang, démarche saccadée et sautillante, l’homme se balance, tourne sur lui-même au rythme des tablas et des cris d’encouragement de ses proches qui, vêtus de leurs plus beaux habits, sont venus en ...