AUCUN DIEU EN VUE de Altaf Tyrewala

Raconter la trame d’“Aucun Dieu En Vue” est une tâche ardue. La construction même du récit le rend impossible à résumer, les 47 chapitres correspondent chacun au point de vue d’une personne, racontant son histoire ou réagissant à une intervention précédente, avant de passer le relais à quelqu’un d’autre. Au final, on obtient un panel très divers de vies, de réactions, et de rêves.

Pour son premier roman, Altaf Tyrewala suit une écriture ambitieuse et forte à propos. Toutes ces vies, du plus pauvre au plus riche, du plus jeune au plus vieux, nous apportent une vision réaliste du Bombay d’aujourd’hui. Entre désirs et responsabilités, rêves et réalités, les personnages espèrent surnager et se faire entendre dans le brouhaha de la ville. Plaidoyer contre les différences sociales et les affrontements entre religions, ce livre est un impressionnant coup d’œil sur l’Inde moderne.

Éditeur : Actes Sud

Pays : Inde

Fabrice Docher