CHICKEN TIKKA MASALA de Harmage Singh Kalirai

Qui mieux que vos parents aimants et attentionnés peut savoir faire votre bonheur ? La question peut se poser dans Chicken Tikka Masala, une comédie à la sauce indienne, dans le sillage de Chutney Popcorn ou encore de l’excellent Bend it like Beckham. Ces films traitent chacun à leur façon la relation entre tradition d’une communauté bien intégrée et jeunes gens attachés à leurs origines et résolument ancrés dans une modernité qui leur est propre.
C’est ainsi que les Chopra vont arranger le mariage de Jimmy. En passe de terminer ses études de médecine, il est le fils unique de parents qui n’attendent plus qu’une chose : le voir heureux, donc marié. Sa grand-mère aussi s’en mêle. Croyant connaître leur fils parfaitement, tout ce petit monde (grande famille indienne installée en Angleterre) prépare la cérémonie de fiançailles de Jimmy et Simra, une jeune femme de bonne famille. Les deux familles se réjouissent d’organiser l’événement dans la tradition, la joie… et l’ignorance du futur marié !
Mais un détail va gripper cette machine bien huilée. Le grand amour du jeune anglais d’origine indienne est caché. Il s’appelle Jack.

Chicken Tikka Masala aborde l’homosexualité sans dramatiser. Avec du recul, on doute parfois de la vraisemblance aussi bien des événements que des réactions familiales. Tradition et amour d’une famille s’harmonisent rarement aussi simplement autour de l’amour authentique mais tout de même entre deux hommes. Le film a le mérite non anodin de soulever une question complexe très contemporaine et d’y apporter quelques éléments de réponse. Le tout n’est dénué ni d’humour ni de piment.

Éditeur : BQHL Editions

Pays : Inde

Aina Rakotonindriana