Les manuels de Dessins abrégés de KEISAI sortent chez Philippe Picquier.

Des personnages japonais, mais aussi chinois, des maîtres taoïstes, un empereur et ses concubines, des personnages féminins, des cortèges ou des scènes de groupes, des moments du Dit de Genji : tout y passe ! De même pour les animaux, qu’il soient rampants, courants ou volants, c’est un festival de lions chinois, serpents ou dragons sans parler des espèces les plus précises comme le chien viverrin ou les fauvettes des joncs, cochons sauvages ou couples de faisans scintillants… C’est un festival de positions et de points de vue tous plus étonnants, modernes les uns que les autres et même pleins d’humour comme cette planche de tortues tour à tour sur le dos, s’étirant, prenant un virage, prête à l’accouplement ou se rétractant ! Le tout comme croqués sur le vif, dans l’instant et dans un style minimaliste : pas de contexte particulier, un minimum de traits, une couleur dominante, juste une attitude, une expression qui fait qu’on reconnaît le personnage ou l’animal en question. Du grand art et en plus très amusant ! Car c’est là le génie : sous l’allure enfantine du trait se cache sa maîtrise absolue qui fait naître la vie même.

Kuwagata Keisai est connu, à la fin du XVIIIè siècle, pour ses nombreuses estampes et ses illustrations dans des livres de différents domaines. Il est de l’école ukiyo-e et son nom d’artiste Keisai signifie : « l’atelier des orchidées ». Avec ses manuels de dessins abrégés, modeste projet, il connut, dès 1797, un immense succès populaire et on le comprend ! Mais surtout, il révolutionna l’art du dessin par ses simplifications radicales. Initiateur d’un nouveau style, il fut donc vite copié. Hokusai s’en inspira largement quand il réalisa lui-même ses manuels de dessins (lire ma chronique à ce propos), sa célèbre « Manga », une bonne dizaine d’années plus tard. Il fallut presque un siècle pour que ses œuvres soient appréciées de grands artistes français comme Rodin. Un critique de l’époque vit même dans ses dessins le « triomphe de l’impressionnisme » !

Destinés au départ aux enfants et aux poètes, ces manuels sont à mettre entre toutes les mains pour le plus grand plaisir de tous !

Camille DOUZELET

Dessins abrégés de KEISAI, Philippe Picquier, septembre 2017, 158 p., 19.50€.                                                                                                                                                                                                                                                                                                  personnages féminins