Le fuzei dans les jardins japonais de Claude Lefèvre sort aux éditions Ulmer.

La professeure Masuda définit le fuzei comme « l’expression d’une émotion fugitive, d’un sentiment poétique ». Donner un fuzei, c’est créer une impression tout en évoquant une émotion. En photographiant des jardins japonais de tout l’archipel d’Hokaïdo au nord à Okinawa au sud, Claude Lefèvre rend compte de ce sentiment si subtil, de « la beauté mélancolique des choses » comme il dit. Il nous introduit aussi dans l’historique de ces jardins chacun étant référencé en fin d’ouvrage. De différents genres, selon les époques, qu’ils soient secs ou arborés, ces natures en miniature en sont la quintessence pour qui les observe. « Le but réel de la contemplation du jardin est non pas seulement de ressentir une émotion esthétique, mais de parvenir à l’impondérable, l’intransmissible, le  fuzei que les livres ne peuvent enseigner » nous dit Denis Roman. Une gageure donc que de tenter de le capter par l’objectif de l’appareil photo.

Claude Lefèvre y réussit magistralement en choisissant pour le même lieu tel le jardin de promenade de Korakuen Teien aménagé à proximité du château de Okayama, soit de grands points de vue d’ensemble, soit une composition presque abstraite qui vibre par la dynamique de ses formes et la complémentarité des couleurs. Il peut aussi choisir un détail comme un rocher, un gizo, une pierre, une carpe, un pin, une cascade, des pas ou des pétales… Attentif à la vie même, sous toutes ses formes. Photographies pleines voire doubles pages ou cadrage de marquise blanche, ces paysages sont souvent mats avec une atmosphère légèrement brumeuse, typique du pays du soleil levant. Quelques pages blanches agrémentées d’un haïku, d’un waka ou d’une pensée de maître : « Une fourmi s’attarde / Pour bavarder / Puis reprend son chemin. » D’un très long format horizontal, à l’instar des publications d’Ukiyo-e, tout le livre nous invite à la contemplation.

Un très beau cadeau à faire ou à se faire !

Camille DOUZELET et Pierrick SAUZON

Le fuzei dans les jardins japonais de Claude Lefèvre, éd. Ulmer, 192 p., 140 photos, 34X25,5 cm, 45€.