Fengshui, l’art d’habiter la terre de Frédéric Obringer

Le Fengshui ou l’art de la géomancie est né en Chine dès l’Antiquité. Il s’appuie sur l’observation de la Nature et signifie littéralement “vent et eau”. En effet la démarche du Fengshui consiste en premier lieu à trouver l’eau puis à retenir le vent pour une meilleure circulation de l’énergie. Science ?, Superstition ?, Pensée écologique ? Frédéric Obringer essaie de nous donner une certaine compréhension du Fengshui en le resituant dans la civilisation chinoise. Approche historique intéressante qui montre que le but de cet Art est avant tout l’accès au bien être, à l’équilibre avec les éléments de la Nature, à l’harmonie des vivants et des morts. Mais des dérives existent (conflits pour protéger des espaces bénéfiques par exemple).

L’attrait occidental récent pour le Fengshui rejoint en fait la quête d’une Unité rêvée entre l’Homme et l’Univers. A méditer…

Éditeur : Philippe Picquier

Pays : Divers

Martine Furnion