Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie

Premier roman du célèbre réalisateur Dai Sijie (“Chine, ma douleur”, “Tang le 11e”), ou, le récit enjoué, frais et humoristique de 2 jeunes garçons dont le seul crime est d’être nés de parents instruits, dans la Chine rouge des années 60. Période noire où Mao lance la campagne nationale : “la rééducation” par les paysans pauvres.
Luo et son copain vont faire “les 400 coups” et découvrir par hasard la littérature française (interdite), le cinéma, les premiers émois amoureux.

Malgré la gravité de cette page d’histoire, le sourire se dessine souvent sur nos lèvres.

Éditeur : Gallimard

Pays : Chine

Martine Furnion