THE INNOCENT de Avi ARAD, Junichi FUJISAKU et KO Yasung

Condamné à la chaise électrique pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Ash se retrouve dans une antichambre du paradis. Là il apprend que le Comité des Anges du Jugement lui a offert une chance de purifier son âme et de revenir sur Terre. Avec son corps invisible de cendres, il va devoir aider des personnes injustement accusées. Mais sa 1ère affaire le ramène directement sur les personnes responsables de sa mort. Contre l’avis d’Angel, l’être chargé de le surveiller, il va s’impliquer de plus en plus dans cette histoire jusqu’à enfreindre les règles du Paradis.

Ce manga est le fruit d’une collaboration internationale. D’abord il y a Avi Arad, un américain producteur et scénariste de très nombreux films, dont beaucoup liés aux comics, et de jeux vidéo. Ensuite le japonais Junichi Fujisaku, réalisateur, auteur et producteur de jeux vidéo chez Production I.G, est aussi coscénariste. Enfin la coréenne Ko Yasung, connue en France pour les titres Redrum 327 et Stigmata, s’occupe du dessin. Il en ressort une œuvre forte sur la rédemption, le pardon, le bien et le mal. Les personnages ont un style très réaliste, fin et beau, qui s’intègre parfaitement à cette histoire sombre. Le problème est que les évènements s’enchainent un peu facilement : même si cela donne une bonne dynamique à l’ensemble, l’action devient parfois confuse ou trop rapide. Le résultat n’est peut-être pas à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre mais c’est quand même un assez bon coup d’essai. Reste à savoir si d’autres expériences de ce type suivront.

Éditeur : Ki-oon

Pays : Japon/USA

Fabrice Docher