Interview de Ryo Fujimura

Leader et surtout guitariste hors pair du groupe Acid Flavor, Ryo Fujimura nous a accordé une interview quelques heures avant son concert à Lyon en tête d’affiche.

Asiexpo : Qui es-tu ?
Ryo Fujimura : Je viens du Japon et je suis guitariste du groupe Acid Flavor depuis 2000.

Tu es le leader d’Acid Flavor, alors pourquoi une tournée solo ?
J’ai fait trois tournées l’an dernier avec Acid Flavor, et j’ai eu des échos négatifs sur le groupe. A partir de là, j’ai entamé une carrière solo.
Pour moi, c’est une toute autre scène, j’avais ça en moi depuis quelques temps.

Vas-tu abandonner Acid Flavor ?
Pas du tout. Le courant passe toujours entre nous.

Comment se passe ta carrière solo ?
Comparé à ce qui se passait avec Acid Flavor, et à nos tournées incessantes, le public qui commençait à se lasser, j’ai voulu faire quelque chose de nouveau. Ma carrière solo est beaucoup plus difficile que celle avec le groupe car je dois tout faire tout seul : jouer de la guitare, composer… ce que je fais dans Acid Flavour ne représente que 25% de ce que je fais maintenant.

Et tu chantes maintenant ?
Je chantais déjà un peu dans Acid Flavor comme « back voice », mais c’est beaucoup plus difficile de chanter en solo. J’essaye de faire de mon mieux.

Tu as la fibre musicale depuis ton plus jeune âge car tu as commencé le piano à trois ans, puis plus tard à la guitare.
Quand j’étais enfant, ce n’était pas mon choix de faire du piano. C’est ma mère qui nous a obligés, moi, mon grand frère et ma petite sœur. Aujourd’hui, je lui suis très reconnaissant.

On dit de toi que tu as l’oreille parfaite ?
Pour te le prouver, tu peux jouer n’importe quelle note et je te dirai laquelle c’est (le journaliste joue et Ryo répond)
Même si tu mets de l’eau dans un verre et que tu tapes dessus, je pourrais te dire quelle note c’est. C’est grâce aux cours de piano. Mais cela n’a rien d’extraordinaire, tous les musiciens devraient avoir ce don.

Quelles sont tes inspirations musicales ?
Mon inspiration vient d’un peu partout. Je n’écoute pas que du japonais, mais aussi tout ce qui vient des USA, d’Europe, voire même d’Afrique. En ce qui concerne mes chansons, les paroles s’inspirent de l’histoire du Japon, mais aussi d’autres situations.

Sur un plan plus personnel, quelles sont tes autres passions en dehors de la musique ?
Tout simplement j’aime bien aller me balader, faire un tour en voiture ou en vélo, lire des mangas, jouer aux jeux vidéo…

J’ai lu dans une interview que tu aimais conduire et que tu avais essayé la conduite en France.
J’ai conduit de l’aéroport Paris Charles de Gaulle à Bruxelles. C’est plus facile et plus fun qu’au Japon : les routes sont plus larges, et la limitation de vitesse plus élevée.

Tu as un look très recherché, au niveau vestimentaire et de ton apparence en général.
Mon look amplifie mon caractère. Essaie d’aller sur scène en pyjama, tu vas comprendre !

C’est aussi quelque chose qui amplifie mon caractère dans un sens. Si je voulais aller sur scène habillé en pyjama, ça ne le ferait pas trop.

Question indiscrète, comment fais-tu pour avoir une si belle chevelure ?
J’ai un bon staff qui s’occupe de mes cheveux et de mon maquillage, c’est mon secret.

As-tu une anecdote liée à tes tournées ?
Nous avions un concert avec Acid Flavor dans une convention à Bruxelles. Il y avait une fille qui pleurait car elle devait rentrer chez elle plus tôt que prévu. On a fait un mini concert acoustique dans les loges juste pour elle, pour qu’elle reparte avec le sourire.

Le mot de la fin ?
Tout d’abord, je souhaite remercier tous les fans qui m’ont soutenu jusqu’à présent. J’espère revenir le plus vite possible. Ce soir c’est le dernier concert de cette tournée. Je ferai de mon mieux, j’espère que ça va vous plaire.

Interview réalisée par Guillaume Lai
Retranscription : Matthieu Plotard
Photos : Maxime Roccisano

2e Lyon JMusic Festival, mai 2009.

Pays : Japon

Guillaume Lai