Interview du groupe Mukashi Mukashi

Mukashi Mukashi est un jeune groupe lyonnais dont la première scène fut le 2e Lyon JMusic Festival.

Joris Ea : Bonjour à tous, je vous laisse vous présenter
Mukashi Mukashi : Nous sommes Mukashi Mukashi, la chanteuse Gloria, Sam le guitariste, Bobtiste compositeur guitariste, Yecine le bassiste et Jim le batteur.

Que signifie « Mukashi Mukashi » ?
Ca veut dire : il était une fois.
Tout d’abord, on voulait monter un groupe pour faire de la scène, et d’autre part, on voulait raconter des histoires au second degré, d’où le nom de ce groupe.

Vous parlez japonais ?
Personne ne parle japonais mais on est tous fans du Japon, on écoute beaucoup de musique japonaise.

Quelles sont vos influences musicales ?
X-Japan, Sex Machineguns, …

Des influences « cultes » pas forcément nouvelles ! Et Luna Sea ou Malice Mizer ?
Ce sont les influences de Gloria. En fait on a tous des influences différentes et c’est ce qui forge le groupe. Sam a des influences plus « pop rock », et Bob et Jim ont à peu près les mêmes influences plutôt « métal ». On essaye d’ailleurs d’introduire cette influence métal mais les autres membres du groupe sont un peu réticents.

Le visual est relativement proche ?
Oui mais on n’a pas vraiment envie de faire du visual parce que c’est ce que veulent faire tous les groupes qui font dans le style japonais. Nous sommes un groupe français avec des influences japonaises.

Pour vous l’essentiel c’est la scène ?
Exactement, c’est la raison d’être du groupe, le contact avec le public nous anime.

Et ce soir c’était votre première scène ?
Oui (tous en chœur). On est très content, le public était très sympa malgré quelques problèmes techniques.

Vous aviez le trac ?
Ca dépend des membres du groupe.

Donc c’était une bonne expérience ?
Oui, carrément ! (tous en chœur)

On recommence ?
Allez, on y va (rires) !!

Ca vous fait quoi d’être au milieu d’artistes reconnus comme Keisho Ohno, Ryo Fujimura… ?
Enormément plaisir.

Et les Undercover Slut ?
Oui, on a discuté avec eux, ils sont super sympas, mais c’est le début du concert, on n’a pas encore entendu les différents groupes.

On se retrouve à la fin pour le bœuf ?
Oui on va essayer. En tout cas ça fera des supers souvenirs. Pour une première scène, c’est mieux qu’un bar !

Bon courage pour le bœuf et pour la suite.
Merci.

Joris Ea
Mai 2009, 2e Lyon JMusic Festival

Pays : France/Japon

Joris Ea