Suzanna, reine de l’horreur

Le genre le plus prolifique dans le cinéma indonésien, est le film d’horreur, notamment durant le régime de Suharto de 1967 à 1998. Pendant le nouvel ordre de Suharto, l’Indonésie a connu une période intense à la fois de modernisation et de régression des libertés de la femme. Ceci s’est reflété dans le cinéma d’épouvante où la société patriarcale tente désespérément de contenir les femmes. Ainsi ces films suivent tous la même intrigue et reproduisent constamment un jeu de moralité où des femmes bafouées cherchent à se venger en déchaînant le chaos avant que le patriarcat n’intervienne et rétablisse l’ordre naturel. En toute logique, nous allons suivre quelques films de la légende de l’hémoglobine : Suzanna.

Même si ses films d’horreur sont à petit budget, Suzanna a marqué les esprits et nous permet de découvrir ce qu’est la culture indonésienne.

The Snake queen

The Snake queen

Sundel Bolong

Pays : Indonésie

Elodie Crespel