PRINCESSE AURORA (ORORA GONGJU) de BANG Eun-jin

Le meurtre étrange d’une femme a lieu dans les toilettes d’un centre commercial de Séoul. Tandis que la police cherche un mobile, un autre meurtre a lieu dans un salon de beauté. Aucun lien entre les 2 si ce n’est la découverte d’un autocollant de la série pour petites filles « Princesse Aurora » sur les 2 scènes de crimes. C’est alors que l’inspecteur Oh remarque la présence de son ex-femme lors de chaque affaire. L’assassinat de leur fille y est-il pour quelque chose ?

Ce film est un peu déroutant : les meurtres s’enchainent sans raison apparente, les 2 personnages principaux semblent déconnectés de ce qui se passe, la mise en scène reste très classique. Mais l’intérêt est justement dans les indices apparemment sans rapport, dans le comportement de la jeune femme qui semble emportée par son objectif. La fin dévoile en fait un plan très muri qui nécessite un nouveau visionnage pour en comprendre tous les détails. Malgré cela, Princesse Aurora n’a pas assez d’audace scénaristique ou technique pour prétendre être un grand film mais pour un premier essai, Bang Eun-jin s’en tire plutôt bien. Pour les amateurs de triller psychologique. En bonus, nous avons un making of, des interviews de la réalisatrice et des acteurs, ainsi que des scènes inédites.

Acteurs : Eom Jeong-hwa, Mun Seong-kun, Choi Jong-won, Hyeon Yeong, Jeong Eun-pyo

Éditeur : Fox Pathé Europa

Pays : Corée du Sud

Fabrice Docher