Nosaka aime les chats de Nosaka Akiyudi aux éditions Picquier

Une série de récits centrés sur l’amour de Nosaka pour les chats, les chiens et autres oiseaux nous est présentée dans ce livre. Le vieil écrivain entouré de ses chats nous livre sa vision du monde. Retiré de toute activité extérieure, il narre, dans le moindre détail, ses gestes quotidiens : de ses promenades avec son chien aux repas de ses chats, à leurs soins, leurs bains et leurs desiderata. Ils en deviennent plutôt tyranniques, mais le vieil homme agit toujours avec beaucoup de détachement et de recul, voire de plaisir. La contrainte n’est que feinte.

Parodiant amicalement Soseki et son célèbre roman : Je suis un chat, Nosaka aime les chats est un hommage à la gent féline. Elle est aussi le prétexte à déclencher une réflexion tant sur la guerre, le tremblement de terre de Kobé, sur la mort et sur l’humain au travers de sa vieillesse apaisée. Rappelons que Nosaka est un écrivain majeur de l’après-guerre au Japon. Il est l’auteur, notamment, des deux nouvelles : La tombe des lucioles et Les algues d’Amérique qui servirent de trame à l’excellent film d’animation d’Isao Takahata : Le tombeau des lucioles.

A 86 ans maintenant et après une bibliographie très riche et diversifiée, il est revenu de l’être humain, il sait à quoi s’en tenir à son sujet. C’est pour cela qu’il s’en est détaché, mais sans haine. Il est un misanthrope serein au contraire de Céline auquel on pourrait songer. Son humour sarcastique nous fait aimer les chats sans détester les hommes. Voici donc un bon livre pour tous les ailurophiles et les autres !

 

Camille DOUZELET