Moi, jardinier citadin de Min-ho Choi (en 2 tomes) aux éditions Akata

 

« Ce livre n’est pas un manuel sur la culture des légumes. Je voulais avant tout y parler de ces plantes qui font partie de notre vie, et de personnes qui ne font qu’un avec la nature. Ceci est l’histoire de mon potager et de ses voisins jardiniers. C’est aussi celle d’une nature dont nous ignorons souvent la vraie valeur. J’espère que sa lecture fera germer en vous un bourgeon nouveau. » nous dit le dessinateur coréen Min-ho Choi à la fin de l’introduction de sa série en deux tomes.

Ne se satisfaisant plus de sa vie à Séoul et de son travail dans l’animation, Min-ho Choi décide, à la suite de son mariage d’aller vivre dans une petite ville au pied des montagnes. C’est là qu’il partage sa vie entre dessin et jardinage. Complètement ignorant au départ, Il raconte comment il apprend à observer le rythme des saisons, celui des plantes et des humains …  et à devenir un jardinier respectueux de toutes formes de vie.

C’est avec beaucoup de pédagogie mais aussi de tendresse et d’humour dans son dessin tour à tour narratif ou didactique que Min-ho Choi nous transmet cette expérience du quotidien si enrichissante, un savoir en perpétuelle évolution. Une délicate touche pastelle d’aquarelle donnent des  atmosphères caractéristiques des différentes saisons, lumineuses ou humides, qu’il nous fait partager.

Chacun des 2 tomes est enrichi par des textes, notamment, d’Eva Wissenz, écrivain, éditrice et journaliste, sur l’importance du jardinage et surtout sur la résistance qu’on se doit d’opposer aux OGM et au brevetage du vivant.

Une BD citoyenne à mettre entre toutes les mains !

Camille DOUZELET