MINUSCULE volume 7 de Takuto KASHIKI

  Un jour, Hakumei et Mokochi se voient proposer d’essayer le courrier volant ; intéressées, elles vont se prendre au jeu de la préparation particulière de ce service. A la résidence Melliflue, elles se retrouvent à faire la lessive avec tous les autres locataires. Mikochi se retrouve hospitalisée quelques jours dans une petite clinique ; malgré elle se retrouvera à faire la cuisine et à aider l’infirmier. De son côté Hakumei va tenter un restaurant de mochi réputé avec Konju. Toutes les deux finiront également au fond d’un gouffre où elles retrouveront Sen ; elles ne seront alors pas trop de 3 pour essayer de s’en sortir.

  Les « aventures ordinaires » de nos sympathiques minuscules héroïnes se poursuivent au gré des situations. Les plus banales (lessive, sortie au restaurant, passage à la bibliothèque, séjour à l’hôpital…) semblent simples ; mais dans leur monde, il y a toujours un détail qui change par rapport à notre quotidien. D’autres prennent une tout autre dimension comme l’envoi de courrier express leur expérience dans le gouffre. Puis il y a des moments plus intimistes, comme Hakumei recevant une bouteille de la dernière cuvée d’un maître brasseur. Ou la soirée pyjama qu’elles improvisent  toutes les deux avec Jada.

  Ce tome de Minuscule reste fidèle à son principe de départ : des petits riens, du quotidien, qui nous émerveillent. Entre la taille des protagonistes, l’anthropomorphisme de certains ainsi que leur habitat, il est toujours possible d’être surpris. Et le mangaka Takuto Kashiki excelle dans ce domaine. Son univers s’étoffe de plus en plus, va bien plus loin que le binôme Mikochi / Hakumei. Nous découvrons que Jada a peur de l’orage, que le très compétent bibliothécaire se sent parfois inutile ou que le maraicher Miki achète toujours trop.

  Le contenu est donc toujours à la hauteur, varié, simple et fouillé à la fois. Le graphisme n’est pas en reste : tenues, habitations, nature et personnages, tout est très détaillé. Les multiples lieux sont tous différents, tant sur le plan de l’architecture que sur les personnes vivants à ces endroits. La nature regorge aussi de merveilles et tout est prétexte à l’aventure ou la contemplation. En bref, c’est encore un très bon tome.

Fabrice Docher

MINUSCULE (HAKUMEI TO MIKOCHI) volume 7 de Takuto KASHIKI (2019)

Aventures / fantastique / comédie / tranches de vie, Japon, Komikku éditions, septembre 2020, 204 pages, livre broché 8.50 euros