Les contes de la ruelle

Yu’er et son pépé Doubao vivent dans une ruelle paisible d’un quartier de Pékin. Les quatre histoires de cette bande dessinée illustrent leur quotidien entre rêverie, inventivité et réalité. A chacune de leur pérégrination, les deux personnages rencontrent sur leur passage des voisins, des enfants, des connaissances à qui ils donnent leur joie de vivre, leur tendresse, sans rien attendre en retour. A contre-courant d’une Chine consumériste à l’extrême, cette ruelle a gardé son esprit d’antan. Le passé et le présent s’entrecroisent mêlant tendresse et nostalgie sereine.

Pleines d’humanité, le temps de la lecture ces contes introduisent le lecteur dans une bulle où le monde extérieur n’existe plus. Le temps s’arrête dès que l’on commence à tourner les pages. Les dessins, réalisés à l’aquarelle, épurés mais d’une qualité indéniable donnent un charme atypique à cette bande dessinée. Elle ravira petits et grands tant les sujets peuvent se lire à plusieurs niveaux.

A travers ces quatres histoires pleines de magie, de poésies et de bons sentiments (sans une goutte de mièvrerie), l’auteur nous réjouit :

  • Le rêve de Yu’er
  • Le paradis des insectes
  • La lettre
  • Vieux bambins

 

Auteur : Nie Jun
Editeur : Gallimard – Bande dessinée
Caractéristiques : 122 pages, 18€

 

Florana Remy