Les années douces de Hiromi Kawakami

Hiromi Kawakami nous dévoile tout au long des Années Douces la relation entre un enseignant à la retraite – le maître – et une de ses anciennes élèves aujourd’hui approchant la quarantaine, Tsukiko. A travers des anecdotes de la vie quotidienne, c’est toute la complexité de ces deux êtres qui nous apparaît. De la cueillette des champignons à la fête de l’école en passant par la promenade au marché, le maître et Tsukiko prennent de l’épaisseur. Les liens qui unissent les deux personnages semblent se tisser sous nos yeux, au fil de la lecture. Par ailleurs, ce roman offre quantité de détails concernant la vie japonaise, et à travers ce tableau de la vie de tous les jours, c’est tout un contexte qui se déploie et accueille tant les personnages que le lecteur.

Chronique douce-amère d’un duo pour le moins attachant, les Années Douces laissent un goût étrange de déjà-vu (déjà ressenti) et prêtent à la rêverie.

Éditeur : Philippe Picquier

Pays : Divers

Raphaëlle Lavielle