Les anges d’aciers

Le cinéma d’action occidental, c’est-à-dire essentiellement US, est dominé par les hommes. La plupart des filles que l’on trouve dans ces productions ne sont que des bimbos justes bonnes à se pâmer devant le héros qui vient de les sauver. Mais à Hong Kong, nombre de jolies filles se sont imposées, dans cette discipline virile, à grands coups de Kicks dévastateurs. Voici une petite revue chronologique des dix plus grandes Dames du cinéma d’action Hongkongais.

CHENG Peï-Peï :

Aujourd’hui animatrice de sa propre émission (Peï-Peï’s Time sur le câble) la belle a été la “Première Dame du Kung-Fu”, sous la houlette de King Hu, en 1966 (Come Drink with me). Par la suite, Peï-Peï s’est illustrée sous la direction de Chang Cheng (Golden Swallows), et a bénéficiée de l’entraînement de Chuck Norris (The Heroïne). Elle est revenue de sa retraite pour incarner le Sifu de Michelle Yeoh dans Wing Chun.

Angela MAO :

Elle aussi révélée par King Hu (The Fate of Lee Khan), Angela a été formée à l’Opéra de Pékin. Plus grande vedette féminine de la Golden Harvest durant les années 70, elle a marquée les esprits grâce à une scène de Young Paifent, durant laquelle elle détournait au pied, une douzaine de javelots lancés simultanément dans sa direction !

Michelle YEOH :

Après une première carrière débutée par Yes, Madam ! sous le nom de Michelle Kahn, et conclut par un mariage avec le producteur Dickson Poon, Michelle est devenue la Superstar féminine du cinéma d’action dès son retour en 1992. Associée à Jackie Chan (Police Story 3), Jet Li (Taï Chi Master), puis à Maggie Cheung et Anita Mui (Heroic Trio 1 & 2), elle a finit par conquérir Hollywood en volant la vedette à Pierce Brosman (Demain ne meurt jamais/1997). Michelle est l’une des dernières reines de l’action encore active. On va prochainement la voir aux côtés de Chow Yun-fat et, peut-être, avec Harrison Ford dans Indiana Jones IV.

Cynthia ROTHROCK :

Partenaire de Michelle Yeoh dans Yes, Madam ! (1986), Cynthia est la seule occidentale à s’être imposée à Hong Kong. Championne “d’arts martiaux chorégraphiés” aux USA (Richard Norton était son coéquipier habituel), elle a été la vedette de plusieurs films dans l’ex-colonie, avant de retourner aux Etats-Unis, où elle est cantonnée à la série B. Son combat contre Samo Hung dans Shangaï Express (1987) est une parfaite illustration de ses capacités.

OSHIMA Yukari :

Cette rugueuse japonaise a tourné dans l’Asie entière (où elle est également connue sous le nom de Cynthia Luster) hormis dans son pays natal. Epéiste dans Shangaï Express (1987) et adversaire sadique de Moon Lee dans le premier Angel (1988), Yukari a souvent été associée à cette dernière : Kickboxers Tears (1992), Mission of Justice (1992), Avenging Quartet (1993), …

Cynthia KAHN :

Lancée pour remplacer Cynthia Rothrock (repartie aux USA) et Michelle Kahn (retraitée), Yeung Ly-Tsing a été entraînée par Yuen Woo-ping (Drunken Master, Matrix, …). Elle s’est fait remarquer dans la série Le Sens du devoir (3, 4, 5, 6 et 7 : tous tournés entre 87 et 90). Cynthia a également été brillante dans le Blade of Fury de Samo Hung en 1993.

NISHIWAKI Michiko :

Malgré sa frêle silhouette, Michiko a été Championne du Japon d’haltérophilie ! Au cinéma, elle s’est spécialisée dans les rôles de méchantes. Elle a, ainsi, affrontée Oshima Yukari (Outlaws Brothers), Cynthia Rothrock (City Cops) et, surtout, Cynthia Kahn dans Le Sens du Devoir 3. Certains affirment que sa prestation dans ce dernier film a grandement favorisé la naissance de la Catégorie 3 (films inclassables tellement ils sont frapadingues !)

Moon LEE :

Actrice, danseuse, combattante et cascadeuse, la superbe Lee Choï-fung a débutée à la télévision. pour ses premiers pas sur grand écran, Moon se contente de jouer la comédie (Zu, Mr Vampire, The Protector, …). Elle devint une reine de l’action grâce à la série des Angel, une version locale des Drôles de Dames qui lui permit de déployer ses multiples dons : descente en chute libre d’une arbre centenaire dans la jungle de Malaisie (Angel 2), démonstration de Nuntchaku contre une bande d’imitations de Bruce Lee (Angel 3), numéro de danse (Killer Angels), …

LIN Ching-hsia :

La divine et Grande Dame des glaces du mythique Zu, les guerriers de la montagne magique (Tsui Hark/1982) est devenue en 1992, la dernière Dame d’Epée en incarnant l’invincible Asia dans Swordman 2, aux côtés de Jet Li. C’est quasiment le même rôle qu’elle va reprendre par la suite, tout au long d’une quinzaine de films, où elle sera une guerrière travestie au destin tragique. On retiendra particulièrement L’Auberge du Dragon (1992), Succession par l’épée (1992) et Les Cendres du temps (Wong Kar-wai/1994).

Anita MUI :

Souvent présentée comme l’équivalent Hongkongais de Madonna, Anita s’est révélée comme une actrice charismatique (Le syndicat du Crime 3) et une combattante convaincante (Drunken Master 2). Ces qualités ont été parfaitement exploitées dans des rôles de super-héroïnes pour Saviour of the soul, Heroïc Trio et sa suite, ces deux derniers l’associant à Michelle Yeoh et Maggie Cheung.

Pays : Hong-Kong

Shawn Vansen