Made in Hong-Kong de Lam Wah Chuen

Le cinéma de Hong Kong est exsangue. La plupart de ses cinéastes et acteurs tentent leur chance à Hollywood (John Woo, Ringo Lam, Chow Yun-fat, Jet Li, …). Les studios marchent au ralenti et la fréquentation des salles est en chute libre. Malgré cet état de fait, certains cinéastes résistent et explorent d’autres voies.
C’est le cas de Fruit Chan (dont le dernier film : “Durian Durian” ne devrait point tarder à sortir sur nos écrans) avec “Made in Hong Kong” son avant-dernier film accompagné d’une musique de Lam Wah Chuen. Le film raconte l’histoire de Mi-Août, un jeune homme désoeuvré, et sans avenir qui tombe amoureux de Ah Ping atteinte d’une maladie mortelle. Pour elle, il va s’enfoncer dans la marginalité et la violence. Un portrait saisissant de la jeunesse hongkongaise, entre désillusion et désespoir. Une vision sombre par un des cinéastes asiatiques les plus prometteurs du moment.

Lam Wah Chuen est inconnu en France mais réalise des films pour MTV. Son score très occidental commence par des plages douces à la guitare électrique dans le style Ry Cooder. A mesure que l’histoire progresse le ton se fait plus sombre et agressif. Le style s’orientalise et les choeurs synthétiques font leur apparition (“Gun Dance”, “The Killing”). Sur “Escape” l’ambiance est proche de la musique industrielle du film “Tetsuo” de Shinya Tsukamoto et l’on entend un personnage se faire trucider… car il faut préciser que la BO est parsemée de dialogues. Et si la plage “Revenge” commence par une guitare aérienne, des coups de feu éclatent pour laisser place à un piano ! Le carnage est complet sur “Life does have a take 2” et l’album se termine par une chanson en VO interprétée par le compositeur. Un disque atypique mais intéressant pour ceux qui désirent sortir des sentiers battus.

Éditeur : Les Disques du Soleil et de l’Acier

Pays : Divers

Pascal Surleau