LE BLEU DU MAGICIEN volume 2 de Kore YAMAZAKI, Isuo TSUKUMO et Makoto SANDA

  Grâce au pouvoir d’Ao, lui et Gisèle arrivent finalement à retrouver le maudisseur. Ils le maitrisent rapidement mais l’intervention de sa sœur et d’un mystérieux personnage change la donne. Une poursuite s’engage et Gisèle se fait capturer par le nouveau venu, Albert. Il s’agit d’un ancien « époux » de la sorcière, mais qui devrait être mort. Avec l’aide de Damien, Ao parvient à rejoindre Gisèle et à l’aider à s’enfuir en utilisant une autre couleur, le blanc. Mais il ne la maitrise pas et finit par s’évanouir. Plus tard, tous les deux se retrouvent « prisonniers » de la communauté chinoise, à cause du combat qu’ils ont mené sur leur territoire. Celle-ci en profite pour examiner Gisèle et vérifier l’avancement de son état. Ao apprend alors la vérité…

  Ce 2ème tome du Bleu du Magicien commence par une scène d’action qui en couvre plus de la moitié mais il retrouve ensuite un rythme plus calme. Si le 1er était plutôt orienté découverte (personnages, univers, lieux,…), celui-ci fait la part belle aux révélations : Gisèle et sa condition, son futur, leur adversaire et sa motivation. Il explore également les sentiments de notre couple : la détermination (étonnante) d’Ao, la sensibilité (cachée) de Gisèle, leur étrange relation entre fatalisme et devoir. Les autres personnages ne sont pas en reste : Wen Xiao, Hao Yan, Chun Yan, tous tombent sous le « charme » d’Ao.

  Car en effet l’adolescent n’a pas fini de nous surprendre. Gisèle est une sorcière ancienne, cultivée et puissante. Lui qui n’a que le pouvoir des couleurs (et encore très peu de tons différents) semble également pourvu d’une intuition extraordinaire. Les tableaux qu’il arrive à faire simplement en observant les personnes et leurs lieux de vie sont d’une précision extraordinaire. S’ajoute à cela une sincérité et une sensibilité qui lui permettent de mettre en lumière (ou plutôt en peinture) leurs pensées les plus profondes. Il n’y a guère que Gisèle dont il n’arrive pas à percer les vraies pensées, tant il est fasciné par elle.

  Ce 2ème tome renforce nos impressions sur ce spin-off de The Ancient Magus Bride. Tout en restant dans le même univers, il propose quelque chose de suffisamment différent. Bien que le style graphique soit assez similaire, il nous dévoile un panel de personnage bien à lui. Et s’il se centre sur un « couple », Gisèle et Ao n’ont pas du tout le même type de relation. L’ensemble est moins dense que l’original mais n’en reste pas moins intéressant. Nous ne savons pas tout sur Gisèle, le vrai premier adversaire est apparu et de nouveaux personnages secondaires sont apparus. Tout ceci fait du « Bleu du magicien » un titre qui gagne à être connu et qui n’est pas en reste face à ses origines.

Fabrice Docher

THE ANCIENT MAGUS BRIDE PSAUME 108 LE BLEU DU MAGICIEN (THE ANCIENT MAGUS BRIDE PSA. 108 WIZARD’S BLUE) volume 2 de Kore YAMAZAKI, Isuo TSUKUMO et Makoto SANDA (2020)

Fantastique / fantasy / tranches de vie, Japon, Komikku éditions, octobre 2020, 178 pages, livre broché 7.99 euros