L’Heure du Bentô de Satoru et Naomi ABE

L’Heure du bentô est la chronique particulière d’un voyage à travers le Japon. Partant d’un élément simple (la boîte-repas que les Japonais emportent à leur travail pour le déjeuner), le livre est une collection de portraits, sous forme de photographies et d’entretiens, qui dévoile un Japon ordinaire et singulier, mêlant réalité quotidienne et souvenirs intimes.

Dénominateur commun de millions de Japonais, le bentô fait partie de l’ordinaire d’une journée de travail. C’est à cet ordinaire que s’intéresse L’Heure du Bentô, dans un livre juxtaposant photographies, interviews et chroniques du voyage-reportage que les des deux auteurs ont effectué à travers le Japon pendant plusieurs années. Le protocole du livre est simple : une double page montre le portrait en pied des personnes rencontrées sur leurs lieux de travail, et en vis-à-vis, le contenu de leurs bentôs du jour. Puis viennent les entretiens, qui parlent de la préparation du bentô, et de fil en aiguille, du quotidien et des souvenirs de la personne interrogée. “Des bentôs préparés par un père, une mère, un mari, une épouse, ou bien par des amis ou des soupirants. Et partant à la rencontre de celui ou celle qui mange ces bentôs, mon désir était de voir ce qui se trouvait au-delà”. Tous les bentôs qu’Abe Satoru a ainsi photographiés racontent une personne. En soulever le couvercle, c’est faire une rencontre, partager un peu du quotidien et écouter les souvenirs d’un montreur de singe, d’une grand-mère, d’un moine, d’un lycéen, d’une employée de gare ou d’une conteuse…Loin d’un Japon high-tech et kawaii, L’heure du Bentô est une invitation à un voyage géographique et sociologique, intime et souvent nostalgique, dont l’objet de départ, prosaïque, révèle une certaine poésie, discrète et un peu surannée.

Éditeur : Philippe Picquier

Pays : Japon

Delphine Simon