HINOMARU SUMO (HINOMARUZUMO) volume 7 de KAWADA

Les qualifications du département de Chiba en vue du grand tournoi national inter-lycées ont commencé. Le club du lycée Odachi se hisse sans mal jusqu’à la finale, où il rejoint l’autre grand favori de ces éliminatoires : le lycée Ishigami. Hinomaru Ushio y retrouvera Mizuki Sada, qu’il a déjà battu dans une précédente compétition. Mais Mizuki est pour le moins revanchard, et a repris son entraînement jusqu’aux bases afin de briller de nouveau.

Toutefois, avant de découvrir cette nouvelle confrontation entre les deux trésors nationaux, encore faut-il que cette finale par équipe ne soit pas jouée avant leur entrée en scène ! Il faudra au moins deux victoires parmi les quatre coéquipiers d’Ushio. Kei, le plus jeune et le plus frêle d’entre eux, est le premier à rentrer dans le cercle. Ce néophyte a jusqu’ici fait de la figuration en enchaînant les défaites. Pourtant, malgré son physique chétif, Kei s’est toujours donné à fond, et Tsuji, l’entraîneur du club, a pu lui donner quelques conseils techniques… Cela suffira-t-il pour faire la différence face à son massif adversaire ?

Les matchs s’enchaînent tout au long du tome. Le deuxième match oppose Kunisaki, ancien champion de lutte, à Araki, ancien champion de judo. On est donc plus proche d’un match de MMA que de sumo, mais le spectacle est au rendez-vous ! Vient ensuite un affrontement musclé entre Yuma et Tsuyoshi, mettant en avant les techniques de tsuppari (frappes avec la paume de la main). Mais le match qui retiendra le plus notre attention sur ce septième tome, c’est celui d’Oseki, tant au point de vue de l’enjeu du match que de l’enjeu personnel. En effet, le discret capitaine du lycée Odachi, relégué jusqu’ici à un rôle de spectateur ou de victime, a l’issue de la finale entre ses mains. Néanmoins, le mangaka Kawada nous avait soufflé, durant la précédente phase d’entraînement, que chaque membre du club s’était adonné à une préparation intense. Le résultat est à la promesse des attentes, non seulement Oseki brille sur le terrain, mais en plus, il met de côté sa couardise pour devenir, à son tour, un lutteur impitoyable.

La finale se jouera donc sur le cinquième et dernier match, l’affrontement retour tant attendu entre Hinomaru et Mizuki. Mais les lois du shônen à suspens étant ce qu’elles sont, il faudra patienter jusqu’au volume suivant pour suivre ce match passionnant !

Alain Broutta

HINOMARU SUMO (HINOMARUZUMO) volume 7 de KAWADA (2014)

Sport/Action, Japon, Glénat – Shonen, août 2017, 192 pages, livre broché 6,90 euros