GUNNM – MARS CHRONICLE (GUNNM – KASEI SENKI) volume 3 de Yukito KISHIRO

Yukito Kishiro a décidé de nous perdre avec Mars Chronicle. Après un premier tome dans le passé, racontant l’enfance de Yoko (lorsqu’elle n’était pas encore Gally) et d’Erika, le mangaka basculait avec le second dans le futur en présentant les retrouvailles musclées entre les deux femmes, parmi une foule d’intrigue et de retours de personnages bien connus, en frôlant l’overdose. Et pour ce troisième volume, quel programme ? Un nouveau retour dans le passé, suite directe des évènements présentés dans le premier tome ! Et ce, sans justification préalable, comme si l’on zappait d’une époque à l’autre instantanément.

Yoko et Erika sont conduits par Doktor jusqu’à la ville-colonie de Curie Stadt, afin que les deux jeunes filles retrouvent leur maison. Erika est impatiente de retrouver sa famille, dont elle idéalise le souvenir. Mais une fois à Curie, elle retrouve une maison en ruines, et la mémoire lui revient peu à peu sur le vrai visage de ces parents, et de la tournure tragique qu’ont pris les événements quelques temps plus tôt… Et Erika n’est pas la demoiselle innocente qu’elle paraît être. Pendant ce temps, Doktor retrouve la trace de la mère de Yoko ! Découvrirait-on les véritables origines de Gally ? Serait-ce vraiment si simple ?

Pendant ce temps, le conseil réunissant les dix-huit principaux propriétaires martiens est la cible d’un attentat, mené par le Baron Muster. Un excentrique individu, avec costume et haut de forme, couvert de masques étranges, qui peut tuer instantanément ses victimes en leur transmettant un virus pétrifiant. Guidé par la haine, il décide de plonger l’une des régions de mars dans l’obscurité… la région de Cydonia, d’où est originaire Yoko. Simple coïncidence ?

Tandis que Yoko est laissé dans les bras d’une mère aimante, Erika et Doktor repartent sur les routes, mais ne tarderont pas à croiser le fameux Baron Muster. A la suite de différentes péripéties, nous découvrirons la nature du mal qui ronge cet inquiétant personnage, et d’où vient son désir de vengeance. De fait, Yukito Kishiro pose les bases du caractère d’Erika et de ses prédispositions à tomber dans le « côté obscur ». Sa rencontre avec Muster ne fait qu’accélérer la roue du destin. Yoko, quant à elle, est quasiment absente du tome, mais n’en reste pas moins le centre de diverses attentions. Les secrets de naissance de notre héroïne n’ont pas encore été totalement dévoilés !

Alain Broutta

GUNNM – MARS CHRONICLE (GUNNM – KASEI SENKI) volume 3 de Yukito KISHIRO (2014)

Science-Fiction / Action, Japon, Glénat – Seinen, juillet 2017, 162 pages, livre broché 7.60 euros