DREAM TEAM (AHIRU NO SORA) volumes 43 & 44 de Takeshi HINATA

Grâce à un exploit individuel de Toby, l’équipe de Kuzuryu a réussi à revenir à cinq points d’écarts de Fujisawa Shobu, alors qu’il ne reste que trois minutes de jeu et des poussières. Mais le capitaine de l’équipe adverse, Fukanuma, n’entend pas se faire dépasser au score, et enchaîne les lancers francs réussis pour maintenir Kuzuyu à distance. Alors que les secondes s’égrènent, l’issue du match reste toujours aussi incertaine…

Takeshi Hinata nous mènera encore au bout du suspens avec cette rencontre, en jouant sur les temporalités multiples pour mieux nous perdre sur sa finalité. Entre pensées prophétiques et ellipses narratives, le mangaka nous délivre finalement le score final d’une manière presque discrète, inattendue. Par ce biais, on comprend que ce n’est pas le résultat qui importe, mais la manière dont ces jeunes protagonistes se donnent sur le terrain. Et l’auteur tirera sa meilleure carte au moment opportun, pour faire naître l’émotion pure dans cette montagne russe d’incertitudes. Une surprise immense pour les uns, une profonde désillusion pour les autres, telle est la dure loi du sport. Et pour certain(e)s, le sort semble s’acharner plus durement que pour d’autres. Mais l’important, au final, est d’être allé au bout de ses forces, pour ne nourrir aucun regret et repartir de l’avant.

Mais même pour les vainqueurs, les réjouissances seront de courte durée, car la prochaine étape se profile déjà, et elle sera encore plus périlleuse que celle qui vient d’être franchie, dans un improbable exploit. La semaine restante jusqu’à ce nouveau challenge s’annonce donc bien remplie ! Ainsi le récit revient à une phase d’entraînement, plus intense que jamais : nos héros feront face à des joueurs professionnels, pour jauger l’écart qui les sépare de leur monde. Sept petits jours suffiront-ils à rattraper leur retard et combler leurs lacunes ? Mais malgré cette rude préparation, nos héros vivent aussi leur vie de lycéens normaux, ponctués par quelques flirts sentimentaux. D’autant que ces demoiselles ne sont pas en restes en termes de tracas personnels, se sentant de moins en moins présentes dans les regards des garçons… jusqu’au point de se compromettre ? Mais il faudra les garder de côté, car déjà sonne l’heure du prochain match….

Alain Broutta

DREAM TEAM (AHIRU NO SORA) volumes 43 & 44 de Takeshi HINATA (2004)

Sport, Japon, Glénat – Shônen, juin 2017, 384 pages, livre broché 10,75 euros