DAHLIYA, ARTISANE MAGICIENNE volume 1 De Megumi SUMIKAWA et Amagishi HISAYA

  Morte à cause d’un travail qui l’a totalement rongé, une jeune japonaise renait dans un monde fantastique. Ayant gardé ses souvenirs, Dahliya décide de vivre selon ses envies, sans à avoir à baisser la tête. Elle a la chance d’avoir un père artisan d’objets magiques. Avec des pierres, de l’alchimie et un peu de science, il crée des équipements pour aider au quotidien. Fascinée, elle décide de lui emboiter le pas, surtout que cela lui rappelle sa précédente passion, l’électroménager. Ses premiers pas ne furent pas sans accident mais sa vocation était née. Des années plus tard, elle arrive à se faire un nom dans le métier. Un jour, son père a une discussion avec celui de son apprenti, Tobias. Il en ressort une proposition de mariage, pour rapprocher les sociétés des parents. Comme des intérêts pratiques sont en jeu, Dahliya se dit que l’amour n’a pas d’importance. Tant qu’elle peut continuer son métier, même si Tobias est un peu exigeant envers elle, ce n’est pas grave. Mais tout change après la mort coup sur coup de leurs pères…

  Nouvel isekai pour les éditions Komikku, avec cette fois-ci une femme en personnage principal et une profession originale. Va-t-elle sauver le monde ? Non mais elle va essayer de l’améliorer par ses créations. Va-t-elle combattre des monstres ? Non (à part les pauvres slimes) mais elle va utiliser leurs matériaux pour ses inventions. Nous suivons donc une artisane magicienne, de son apprentissage à ses premiers en tant que pro. Son métier a des restrictions, n’est pas forcément reconnu mais elle vit à fond sa passion. En plus des processus de recherche et de fabrication, nous en suivons tous les autres aspects. Administration, éthique, recherche de matériaux : tout est abordé.

  Là est le point principal de l’histoire. Elle aborde un ensemble : le travail, la vie quotidienne et de couple, dans leurs bons et leurs mauvais moments. Pensant avant tout à son travail, Dahliya n’est pas trop regardante à côté. De plus en plus étouffée par Tobias, elle retombe dans la même spirale que sa vie précédente. Heureusement pour elle, son fiancé la fera sortir malgré lui de sa torpeur. Elle redevient vite la Dahliya d’avant, pleine d’entrain et bonne vivante (on la voit boire du vin à même la bouteille !). Cela lui permettra de faire une rencontre décisive lors d’une sortie pour trouver des matériaux.

  Alors l’histoire peut sembler aller parfois trop vite. Le dessin des personnages est assez classique. Les décors sont dans certains cas un peu vide. La magie étant bien présente, le principe des appareils n’est  pas expliqué trop en détail. Néanmoins l’ensemble est prometteur et pique notre curiosité. Il y a de l’originalité, du rythme, de l’émotion, des personnages attachants. Si elle a failli s’effacer face à son fiancé, Dahliya est vite redevenue la femme forte qu’elle est réellement. Elle veut vivre sa 2ème vie comme elle l’entend, comme elle aime à se le répéter. Elle a un caractère intéressant, déterminée mais n’oubliant de s’amuser et de profiter de la vie. En bref, elle nous donne envie de continuer à la suivre, et c’est ce que nous allons faire avec plaisir.

Fabrice Docher

DAHLIYA, ARTISANE MAGICIENNE (MADOUGUSHI DAHLIYA WA UTSUMUKANAI ~ DAHLIYA WILTS NO MORE ~) volume 1 De Megumi SUMIKAWA et Amagishi HISAYA (2019)

Fantasy / comédie / isekai, Japon, Komikku éditions, septembre 2020, 192 pages, livre broché, 7.99 euros