Cratère de Osamu Tezuka

Pour ceux qui ne connaissent pas Osamu Tezuka, c’est le père du manga. Il a inventé tous les codes graphiques (expressivité des yeux et du visage, déformation exagérée du corps pour marquer les émotions, découpage audacieux…) du manga papier et toutes les techniques de l’animation japonaises. C’est un peu le Hergé nippon mais son influence a été si grande qu’il est considéré là-bas comme un dieu. On lui doit Astro Boy et le roi Léo qui sont désormais des classiques mais ses œuvres majeures sont plus tardives. On peut citer entre autre “Bouddha” qui est une relecture de la vie de Shakyamuni, le Bouddha originel et “L’histoire des trois Adolf” qui essaie de comprendre la 2e guerre mondiale en suivant un adolf juif, un autre enrôlé dans les jeunesses hitlériennes et un dernier tristement célèbre. C’est d’ailleurs dans ces deux œuvres parues chez Tonkam que son message plein d’humanisme prend toute son ampleur.
Mais le manga qui nous intéresse présentement est un recueil de nouvelles paru récemment aux éditions Tonkam qui semblent désireuses de présenter au public francophone toute l’œuvre du maître. “Cratère” qui réunit en effet des récits de science-fiction, nous permet de retrouver le Tezuka tantôt fataliste (“le voleur d’avenir”) tantôt fantaisiste (“les trois intrus”) qui a fait les beaux jours de sa série médicale Blackjack. Le rythme narratif est toujours aussi soutenu ce qui rend la lecture agréable et les histoires souvent intéressantes. Bien que certains récits aient mal vieilli, Cratère est indispensable à tous les amoureux de la BD japonaise qui veulent essayer de mieux la comprendre.

Éditeur : Tonkam

Pays : Japon

Simon Serverin