Bombay The hard way-guns-cars & sitars de Compilation

Les BOF indiennes sont trop rares pour que je laisse passer l’occasion d’en dire du bien. Cette compilation met à l’honneur deux compositeurs de l’âge d’or du cinéma commercial de Bombay, Kalyanji et Anandji Shah. Ces deux forçats fourniront plus de 100 BOF et musiques de scène par an dans les années 70, travaillant dans des conditions difficiles de timing pour mettre en boîte les musiques originales. Le rythme était si rapide que les répétitions étaient impossibles, les musiciens découvrant la partition au moment de l’enregistrement. Certains problèmes devenaient presque insurmontables au vu du nombre d’exécutants. Car au fur et à mesure de leurs succès, les frères Shah finirent avec des orchestres de 100 personnes et d’énormes sections de cordes.
Originaires du Rajasthan, ils incluent rapidement les influences des musiques de films américains, en particulier celles de la blaxploitation réussissant un curieux mélange de styles d’Herbie Hancock ou Joe Simon, agrémenté de sitars et percussions locales. Ces musiques étaient destinées aux films d’actions et polars de Bollywood, genre ultra commercial, qui mettaient en scène des héros calqués sur le modèle US (à la grande époque Amita Bachchan était la star incontestée, et tournait 4 à 5 films par an). A ce titre le plagiat était courant comme le titre “Uptown of a Brown Planet” qui reprend le thème de “Mission Impossible”. Le style sauvage des frères Shah fera fureur sur “Swami Safari”, “Ganges a Gogo”, “Inspector Jay from Delhi” et c’est tout à fait par hasard que l’on a retrouvé les scores dans un placard vingt ans plus tard et qu’ils bénéficient aujourd’hui d’une première sortie sur disque. En Inde, la majeure partie des BOF est dévolue aux chansons : il s’agit donc d’une rareté produite par Dan The Automator et échantillonnée dans le studio de Philip Glass à New York.

La plupart des 15 titres sont accompagnés d’extraits de dialogues en hindi ou en anglais et les amoureux de score black trouveront leur bonheur dans ce disque au parfum exotique… dans un packaging kitsch à l’image de ce cinéma joyeux et délirant. Un collector à dénicher dans les bacs ou à commander en import.

Éditeur :

Pays : Inde

Pascal Surleau