AU COL DU MONT SHIOKARI (SHIOKARI TÔGE) de Ayako MIURA

A la mort de sa grand-mère, Nobuo, 9 ans, apprend que sa mère, qu’on lui avait dit morte à sa naissance, est en faite vivante et lui a même donné une petite sœur. Elle a du rester cachée car convertie au christianisme, elle a été rejeté par sa famille. Nobuo va devoir alors jongler avec cette étrange religion, son ami Yoshikawa, ses sentiments pour la sœur de celui-ci, Fujiko, et son cousin fantasque, Takashi…

Inspiré d’une histoire vraie, ce roman d’Ayako Miura (1922-1996) a connu un énorme succès au Japon. Elle-même convertie au christianisme, l’auteur décrit le cheminement spirituel d’un fils de samouraï : rejetant d’abord la religion de sa mère, il en devint curieux avant de l’embrasser complètement et de la faire découvrir aux autres. Outre le christianisme, Ayako Miura décrit aussi la pensée japonaise en cette époque de grande transformation du début du 20ème siècle. Ont aussi droit aux éloges Tôkyô mais surtout l’ile d’Hokkaidô et notamment Asahikawa, la ville natale de l’auteur. Simple à lire, prenant, ce roman est une envoutante plongée dans l’état d’esprit de l’ère Meiji.

Éditeur : Philippe Picquier

Pays : Japon

Fabrice Docher