WORKS 1 de Joe Hisaishi

Jusqu’à présent cet album mythique de Joe Hisaishi n’était disponible qu’en import chez Polydor à un prix plutôt décourageant (+ de 200 F). Milan a eu la bonne idée de le rendre accessible au plus grand nombre. Les sept morceaux sont dévolus à trois collaborations privilégiées du compositeur avec Kitano, Miyazaki et Ohbayashi (le moins connu des trois, auteur de “Nostalgia” et “Deux”) et ont été réorchestrés pour le concert. Pour exemple le thème cyclique de “Sonatine” qui en version orchestrale devient vraiment “énorme” n’aurait pu être intégré tel quel dans le film. Le thème “Madness” tiré de “Porco Rosso” est lui aussi traité comme un concerto pour piano et flûtes avec de nombreuses références classiques (Bizet, Rachmaninov) et même une courte citation du “Parrain” de Nino Rota !

L’un des plus beaux morceaux est un poème symphonique dans la tradition du XIXe siècle tiré du film “Nausicaa dans la Vallée du Vent” où l’auteur laisse libre cours à son sens du romanesque et de l’emphase orchestrale.
“Tango” de Nostalgia est un morceau triste assez proche de Hana Bi avec une longue séquence piano qui vire doucement à la ritournelle jazzy. “Deux” reprend cette même veine mélodramatique. Le dernier extrait “Silent Love” est tiré de “A Scene at the sea” le plus silencieux des films de Kitano (leur première collaboration). Ce qui permit à Hisaishi de composer de longues plages mélancoliques sur les conseils du réalisateur “j’aime les mélodies simples qui se répètent afin de cristalliser mes images”.

Éditeur : Milan

Pays : Divers

Pascal Surleau