SOUL GUARDIANS (BUTTERFLY STORAGE) volume 1 d’Icori ANDO

La mort de chaque être humain est symbolisée par l’apparition d’un papillon, accompagnant la décomposition du corps. Depuis longtemps, une institution d’état s’occupe de les récupérer et de les conserver, ceux-ci ayant une durée de vie de 49 jours. De plus la technologie permet aujourd’hui de pouvoir communiquer avec les défunts par l’intermédiaire de leur papillon. Suite à des problèmes de vols et de recels, une unité spéciale a été créée : la Soul Brigade. Petite équipe agissant en dehors des prérogatives de la Police, elle n’est pas très appréciée par cette dernière malgré son efficacité. Surtout qu’elle est composée de personnes aux caractères très divers. Le plus étrange est Hyakushi Ono. S’il est doué, c’est aussi une tête brulée qui ne pense qu’aux papillons, au détriment de sa sécurité et de celle de ses collègues. Sa motivation, outre sa volonté de bien faire, est en fait liée à un secret qu’il cache avec détermination : le papillon de sa sœur a été volé et il cherche à le retrouver…

Introduction très détaillée et sans temps mort de cet univers, ce 1er tome laisse un sentiment un peu étrange. Les bases sont bien posées et le principe lié aux papillons ouvre pas mal de possibilités. Le traitement des défunts dans cette société est ainsi très différent vu que l’on peut leur parler indéfiniment. Cela rend d’ailleurs les affaires de vols intrigantes. Pourquoi s’en emparer ? Quelle pourrait être leur utilité, à part une rançon ? La technologie pour les conserver étant secrète et rigoureusement contrôlé par l’Etat, qui peut posséder ce qu’il faut pour cela ? En plus des enjeux financiers, quel est le rapport avec la phrase qui se répand : « à qui appartiennent les papillons ? ». Même au sein de la Soul Brigade, les avis sont partagés sur ce point. Dans tous les cas, les principaux concernés côté trafiquants étant assez puissants, cela promet des affrontements serrés. Surtout que notre équipe d’intervention est assez spéciale par ses membres. Il y a déjà Ono, complètement obnubilé par sa sœur et les papillons, dont les réactions sont souvent très décalées. Charismatique, la chef Arai est une montagne de muscles prompte à la colère et parlant beaucoup avec ses points. Le fait que le papillon de son mari ait été volé la rend très sensible aux affaires qu’ils suivent. Tanaka est un vétéran très doué et discret, le chaperon de l’équipe. Kanda est efficace mais également arrogant, n’étant pas contre des méthodes plus expéditives. La petite Sagawa est une hyper active adepte du corps à corps, ainsi qu’une insatiable croqueuse d’hommes. Cet ensemble hétéroclite est certes assez performant mais au vu de l’hétérogénéité de ses membres, nous obtenons quelques situations et dialogues cocasses. Et c’est un peu ce qui me gêne dans le récit. L’ensemble est assez fouillé, le dessin est assez précis sans être surchargé, la construction est dynamique lorsqu’il le faut, les personnages ont tous une part plus ou moins cachée dont nous devinons les implications qu’elle pourrait avoir sur le récit. Cependant l’alternance entre les passages sérieux et ceux plus comiques ne semblent pas s’intégrer bien entre eux, quand ce n’est pas une blague qui surgit un peu de nulle part. Bon il faut dire qu’Ono est parfois tellement « à l’ouest », Arai et Sagawa n’étant pas en reste, que l’on est obligé d’avoir du comique au minimum de situation, mais quand même… Malgré cela il ne faut pas bouder ce titre car il part sur des bases solides tout en gardant pour lui beaucoup de mystères. Il est prometteur et mérite que l’on y prête attention.

Fabrice Docher

SOUL GUARDIANS (BUTTERFLY STORAGE) volume 1 d’Icori ANDO (2016)

Action / fantastique / thriller / humour, Japon, Komikku éditions, novembre 2017, 196 pages, livre broché euros