SNIPERS de Dante Lam

Avec Snipers, nous avons affaire à l’une de ces productions typiques de HongKong, qui tente de sortir son épingle du jeu avec une idée principale : mettre en scène des tireurs d’élite. Les combats de kung-fu, fusillades ou autres duels “flingue à flingue” sont ici remplacés par des tirs minutieux, les protagonistes devant faire preuve d’une maîtrise et d’un calme olympien, acquis grâce à un entraînement qui rappelle celui des arts martiaux et où l’on retrouve le (trop) classique rapport maître-élève.

L’explosion graphique cède ici la place à l’implosion psychologique d’un personnage, puis d’un autre : la contemplation finit par prendre le pas sur le spectaculaire.
La réalisation, honnête, souffre cependant d’une volonté d’esbroufe, du désir d’en mettre plein la vue. On ne peut que regretter la superficialité des personnages et une histoire cousue de fil blanc. Quant au rebondissement final, il prête à sourire plus qu’autre chose.
Peu à peu la contemplation nous éloigne de l’action et fait disparaître tout enjeu dramatique, toute implication des acteurs livrés à eux-mêmes. Subsiste un simple film d’exploitation de bonne facture, garantissant un moment de détente un soir de pluie. Ce n’est peut-être déjà pas si mal. Mention spéciale au bonus DVD sur la présentation des armes de cinéma et leur fonctionnement.
Cyril Momer

Éditeur : Wild side Video

Pays : Afghanistan

Cyril Momer