ONE PIECE COLOR WALK artbook n°6 « GORILLA » de Eiichirô ODA

One Piece – Color Walk 6 – Gorilla

Dans sa longue lignée de produits dérivés autour de la saga One Piece, l’éditeur Glénat poursuit la collection des artbook Color Walk. Intitulé Gorilla, dans la tradition animalière des précédents, ce sixième tome regroupe des illustrations réalisées par Eiichiro Oda entre mars 2008 et août 2010, que l’on peut retrouver pour la plupart entre les tomes 51 à 60. Du point de vue du récit, il s’agit du dernier enchaînement de péripéties avant la transition vers le Nouveau Monde, en partant de l’archipel des Sabaody vers les escales d’Amazon Lily et d’Impel Down, pour aboutir à la bataille historique de Marine Ford. Soit une partie très chère aux fans, dans laquelle on se replongera aisément grâce à quelques extraits de planches-clés, les dessins de couvertures et les magnifiques peintures d’Oda en pages doubles.

Comme toujours, certaines  de ces illustrations au format paysage sont accompagnées de note d’intention du mangaka lui-même. En l’occurrence, Eiichiro Oda semble revenir à ses fondamentaux, notamment avec l’illustration qui nous remémore les premières rencontres de chaque membre de l’équipage du chapeau de paille, ou la toute dernière avant la grande transition. L’auteur y évoque le temps qui passe et le fait de ne pas avoir vu grandir ses personnages. Un commentaire ô combien d’actualité, alors que la série vient de fêter son vingtième anniversaire !

Mais le pivot de ce Color Walk 6 reste l’illustration de Luffy, Zorro et Nami à la façon d’une estampe de l’ère Edo. Un pur chef d’œuvre qui inspira le sculpteur et marionnettiste Jusaburo Tsujimura, au point de reproduire les trois protagonistes du dessin en autant de sculptures, tout aussi expressives que les originales. Ainsi, nous découvrons des photos de ces figurines quelques pages plus loin, tandis qu’Oda et Tsujimura se livrent dans un entretien commun en fin d’ouvrage. Mais avant cela, l’artbook se ferme sur quelques illustrations issues du tome 0, sorti au Japon en complément du film Strong World, et de quelques designs de personnages exclusifs à des jeux vidéo.

En définitive, ce sixième artbook nous fait revivre par l’image les plus belles heures de la série, en se centrant sur la fin de la première partie, les protagonistes y perdant une part de leur innocence. S’il faut noter un bémol, on regrettera que nos héros apparaissent sur la couverture avec leur nouveau design, une faute de raccord avec le contenu. C’est certes du chipotage, mais c’est à ça que tient la cohérence de l’ensemble !

Alain Broutta

ONE PIECE COLOR WALK (—) artbook n°6 « GORILLA » de Eiichirô ODA (2014)

Recueil d’illustrations, Japon, Glénat, mai 2017, 110 pages couleurs,  livre broché 23,45€