Les 2 tomes du manga Miss Hokusai de Sugiura Hinako sont édités chez Picquier.

Dans un quartier populaire d’Edo, le peintre Hokusai travaille avec sa troisième fille O-Ei. Il a pour apprenti un pique-assiette professionnel et coureur de jupons patenté : Ikeda Zenjiro ! Très désinvolte, Hokusai laisse bien souvent sa fille terminer ses commandes à sa place, dans l’urgence. En effet, elle est une grande artiste qui jamais ne signa ses œuvres et vécut de façon très libre, fumant la pipe et buvant du saké. Mais par-dessus tout, elle aimait fréquenter les maisons de plaisir pour affiner son travail personnel en croquant les belles femmes sur le vif.

A travers ce portrait impressionniste d’une oubliée de l’histoire de l’estampe, la jeune mangaka Sugiura Hinako fait revivre toute la société interlope de la capitale shogunale du début du XIXè siècle. Elle joue sur le registre populaire, n’hésitant pas à insérer des jurons. Les personnages sont bons vivants, les superstitions sont nombreuses et férocement décrites. Le sang, par exemple, du trionyx, une sorte de tortue, ajouté à un verre de saké est aphrodisiaque ! Pour se venger, le jeune Zenjiro lance un crottin tout chaud de cheval à la tête d’un écrivain pédant qui l’a rabroué ! Toutes ces situations, outre leur portée pittoresque, tendre ou effrayante, sont aussi la chronique d’un Edo grouillant de vie et de débrouillardise.

Le manga est paru, pour la première fois au Japon entre 1983 et 1987, dans un magazine. Il a rencontré un succès formidable et est devenu un classique. Sugiura Hinako n’avait alors pas 30 ans ! Dans un style typique du manga, le dessin est en noir et blanc, il est très dynamique et épuré. Le tout à la façon de l’Ukiyo-e de l’époque décrite. D’ailleurs, elle fait revivre toute l’émulation de ce monde artistique extraordinaire. Hokusai dessinant pour son plaisir tandis qu’Utagawa Toyokuni dessinait pour le goût du public…

Belle somme graphique que ces deux tomes, à la fois attrayante, vivante et riche d’informations historiques !

Camille DOUZELET et Pierrick SAUZON

Miss Hokusai de Sugiura Hinako, traduit du Japonais par Patrick Honnoré et Ryoko Sekiguchi, 360p.15X22 cm, 19€ pour chaque tome.