Cap sur Cipango, jeune maison d’édition auvergnate pour la jeunesse.

Alors que le bel album Omoiyari orne la devanture de toutes les librairies pour la jeunesse, nous avons eu envie d’en savoir plus sur Cipango. C’est le nom que les Portugais avaient donné au Japon au XVIè siècle. C’est sans doute ce qui a motivé Pascale Fontaine pour inviter les enfants à mettre le cap sur l’ailleurs. En effet, avec sa maison d’édition, elle veut « explorer le monde, donner à voir les autres cultures dans leur richesse et leur diversité. Proposer des livres vagabonds, passeurs de rêves et d’histoires faites de rencontres et d’humanité. Affirmer les valeurs de l’éveil, de la sagesse et de la curiosité. »

Elle y parvient magnifiquement et emmène son petit monde, notamment, en Asie à travers plusieurs albums. Omoiyari est le village où naissent les contes. Hommes et histoires s’entraident : les villageois épanouissent les récits et en retour ceux-ci leur rappellent que les apparences sont souvent trompeuses ! Avec des aquarelles délicates, Marie Alice Harel nous fait pénétrer dans l’esprit surnaturel du Japon.

Dans la collection « ApprentisSages » dirigée par le conteur et écrivain Pascal Fauliot, on trouve aussi Le Samouraï et les 3 brigands écrit par lui-même et illustré par Marc Ingrand. Il s’agit d’un conte zen reprenant un épisode de la vie de Miyamoto Musashi, le plus grand samouraï de tous les temps. Toute l’histoire tient dans ce haïku d’Issa : « Où sont les hommes, / il y a toujours des mouches / et aussi des Bouddhas. » Et sa morale, dans ce que dit Bouddha : « Celui qui s’est vaincu lui-même est bien plus grand que le vainqueur de milliers d’hommes. » ! Côté graphisme, un pastel très expressif qui marque bien l’opposition entre le zen du samouraï et l’agitation cupide des brigands.

Dans la collection « Tam Tam » on trouve des recueils de contes prolongés par des aspects documentaires associés. Les contes du Japon racontés par Pascale Fontaine et illustrés par Yann Breton sont à explorer. Ils permettent de comprendre la vénération de la nature et le raffinement esthétique nippons. Les aquarelles de Yann Breton accompagnent un large éventail iconographique historique, esthétique et symbolique.

De belles collections pour aider nos enfants à s’éveiller et voir les richesses du monde !

Camille DOUZELET et Pierrick SAUZON

www.editions-cipango.com