L’ombre des armes de Hwang Sok Yong

Une autre page de la riche biographie de Hwang Sok Yong mise en scène dans un énorme ouvrage décrivant comment des soldats coréens se sont retrouvés engagés dans la guerre du Vietnam. Là encore, avec précision, Hwang dessine les portraits de ses nombreux personnages avec tout ce que cela sous entend comme engagement idéologique, mission, ambiguïté et perversion.

Ce roman de guerre subtil car sans scènes de combats a été écrit en plusieurs temps de 1983 à 1992 et ceci pour plusieurs raisons : personnelle (besoin de prendre une certaine distance temporelle avec son propre vécu au Vietnam) et politique (régime dictatorial). Il a reçu le prix Manhae (prix prestigieux de littérature coréenne)
Division du Vietnam, division de la Corée, division de l’Homme Coréen. Hwang Sok Yong arrive à en parler avec à la fois beaucoup de pudeur, de sensibilité et de force. On ne peut rester insensible.

Éditeur : Zulma

Pays : Corée du Sud

Martine Furnion