Kushal Das, Sitar de Kushal Das

Kushal Das est un jeune musicien bengali inspiré. Ce bonheur instrumental est dû à son apprentissage de la musique qui ressurgit ici. Il a été disciple des grandes lignées de maîtres, et surtout a traditionnellement étudié le chant. Dans la règle, l’instrument est joué comme une voix. La musique première en Inde est vocale. Les instruments ayant d’abord servi d’accompagnement au chant, puis les qualités et possibilités des instruments s’améliorant, ils prirent peu à peu les rôles de solistes à côté de l’art vocal.
Le sitar de Kushal Das est aussi sa signature. Un grand respect du cadre technique et un formidable discernement sonore pour l’auditeur. C’est de la douceur, bien mesurée, et tellement expressive qui se produit au bout de ses doigts.
“Raga Bilaskhani Todi”, célébrissime parmi les Raga principaux, joué dans la matinée suivant la théorie du temps. Très bel Alap prometteur d’un développement ciselé sans emballement tapageur. Ce Raga est symbolisé par une jeune femme jouant du bîn (luth) dans la forêt. Ecoutez bien, vous l’apercevrez.
“Raga Sohini” juste avant le lever du soleil, ambiance musicale de fin de nuit indienne. Un court Raga d’excitation romantique, précédant l’arrivée de Surya, le soleil.
Kushal Das séduit et nous entoure des notes devenant bien vite sentiments et sensations à capter. Il joue un hommage instrumental au chant. Kushal Das continue d’écrire avec réussite la longue histoire du Sitar et de la musique Hindoustanie.

Éditeur : Ocora Radio France

Pays : Inde

Pascal Burianne