Jet Li, les griffes du dragon de Leïla Oufkir

A une certaine époque, il y eut Bruce Lee. A sa mort, le cinéma d’arts martiaux s’est cherché un successeur. En fait de successeurs, il y eut surtout des clones martiaux mais pas artistes. On pensa à Jackie Chan, mais le type était trop rigolo pour être pris au sérieux. Il fallut attendre Jet Lee (pardon Li). Elève modèle, le petit Li Lian Jie apprend presque par hasard les bases du wushu lors de vacances scolaires. Surdoué, il remporte à 11 ans son premier titre national, ainsi que les quatre années suivantes. A 17 ans, il se tourne avec succès vers le cinéma : ce sera “Le Temple de Shaolin” suivi de 2 autres opus, puis il rencontre Tsui Hark et devient Wong Fei-hong dans “Il était une fois en Chine” mais c’est avec son rôle de méchant dans “L’Arme Fatale IV” que débute sa carrière internationale.

Tout est dit dans cet ouvrage unique dédié au “nouveau dragon”. Deux bémols cependant : le chapitre 4 ressemble plus à un traité du bouddhisme tibétain, et le renvoi incessant aux notes de bas de page qui parfois prennent toute la page ! et qui font perdre le fil du récit hautement passionnant.

Éditeur : Guy Trédaniel Editeur

Pays : Divers

Jean-Pierre Gimenez