J:E:VII (Japan Expo #7)

Pour son édition 2006, Japan Expo a pris place pour la première fois au cœur du Parc d’Expositions de Paris Nord Villepinte les 7, 8 et 9 juillet derniers.
Après deux ans d’absence, ce 7e impact du plus grand salon européen sur la culture asiatique ! se voulait de la force d’une bombe : 47 000 m2 aux mains d’organisateurs, exposants, invités de marque et bien sûr visiteurs, fanatiques (parfois venus de loin) ou simples curieux.

A peine ouvert le dossier de presse, on est prévenu, il faut jouer le touriste et découvrir chaque village composant cette exposition.
Les enseignes des principaux éditeurs, distributeurs, professionnels ayant trait de près ou de loin à la culture nippone s’éparpillent devant nous. Parmi les plus famous : Kana, Glénat, Tonkam, Pika ou Delcourt. Saphira et Tokebi occupent les deux côtés d’un même stand. Un immense sac offert pour tout achat est le joli signe de cette “binarité”, et puis ils ont le mérite d’élargir l’horizon au-delà du Japon en mettant en avant des artistes coréens.

Aux points stratégiques, les files d’attente pour des dédicaces de grands noms ne désemplissent pas.
— Oui c’est par là-bas la queue, oui tout au fond, mais non encore plus loin… On vous a dit au bout… Plus loin vous dis-je.

Salles de jeux et d’arcade en accès “libre” bondées proposent, paraît-il, des nouveautés.
— Comment fait-on pour accéder aux commandes ?…
— Ben, on fait comme tout le monde : On Attend Son Tour.

Une enceinte de quatre murs ambulatoires et un écran géant font office de salle. Nous avons là le territoire de Dybex. Des projections d’anime, difficiles à suivre avec les passages incessants de visiteurs. L’un s’installe, un autre traverse seulement, le dernier réserve d’office cinq chaises… D’autant que nombre d’anime sélectionnés n’ont rien d’exceptionnel.

Quant aux stands amateurs, ils sont légion. Différents groupements associatifs, sportifs, culturels présentent des animations, du pliage d’origami, un arbre aux vœux, des démonstrations et leçons d’arts martiaux et autres fantaisies.

Un espace central à découvert avec pelouse et auvent permet de prendre l’air et le soleil, pour certains de fumer ou de lire leurs dernières acquisitions, manga ou BD.

Par les haut-parleurs, un combat de catch japonais est annoncé. Tiens, sur le ring deux adversaires et un présentateur plus enthousiaste que s’il combattait lui-même (justement parce qu’il ne combat pas lui-même ?)…

Les participants au cosplay mettant en scène leurs thèmes et personnages favoris drainent une grande partie des visiteurs vers ce théâtre public. Pas autant cependant que l’événementiel le plus attendu, ce samedi 8 juillet, le défilé de mode Tokyo style collection.

De Belles Endormies vont et viennent sur la scène. Albarossa, Gmalouse, Joias, Egoist les habillent. Et pour clôturer ce show, Anna Tsuchiya tant annoncée, tombera sa casquette de mannequin pour endosser celle d’idole J-Rock. Concert A(nna)tomique avec ses musiciens rebelles. Cheveux savamment en bataille, notre star en bottes de motard et moulée dans une robe noire laissant deviner des dessous en satin rose shocking, a galvanisé la foule de sa voix rauque. Son tour de chants terminé, Anna répond à une interview impromptue. Quelques dédicaces de cd plus tard, c’est fini elle s’est envolée.

A voir la foule dense et la chaleur quasi suffocante, indéniablement on se dit que la cuvée JE 2006 a eu du succès. D’aucuns s’exclameront rien de génial à tout ce “déballage” ! L’otaku (avec la nuance de soupçon qui s’attache à ce terme) était, il y a 10-15 ans de cela une espèce rare, il est devenu aujourd’hui un homo sapiens en voie de prolifération. Chez tout passionné des premières heures, germe ou fleurit ce tiraillement dichotomique, entre faire connaître et partager son violon d’Ingres et la peur que sa passion ne lui échappe. La culture japonaise, manga ou asiatique n’est plus pour beaucoup un phénomène méconnu. La 7e Japan Expo nous montre que cette étape est déjà franchie. Certes, toutes les saveurs n’y sont peut-être pas encore mais l’ambiance bon enfant, festive et ludique nous incitera à revenir goûter au cru 2007.

Album photos Japan Expo


Anna Tsuchiya

Texte et photos : Kim LE
août 2006

>>>>>> (Placer ici les fichiers joints, photos + légendes, les photos 14 à 19 doivent absolument se suivre, c’est une suite diaporama.) VOIR EN BAS DU TEXTE

Pays : Japon

Kim Lê