INNOCENT ROUGE volume 3 de Shin’ichi SAKAMOTO

Après que le roi Louis XV se soit éteint, des suites de la contraction de la petite vérole, une nouvelle ère s’ouvre avec le sacre de Louis XVI, en juin 1775. Marie-Antoinette, fraîchement couronnée reine, multiplie les réceptions somptueuses à Versailles. Elle souhaite prendre sa revanche sur Marie-Josèphe Sanson en l’invitant, avec son cousin et mari, le gras Jean-Louis, pour mieux l’humilier devant la cour. Mais Marie-Josèphe retourne son stratagème contre la reine…

Au même moment, dans le faubourg souffrant de Paris, Charles-Henri Sanson procède à l’arrestation de Jeanne de Valois, dite « de Fontette », soupçonnée de vol et de meurtre. Mais cette maîtresse d’un réseau de prostitution, reine autoproclamée des bas-quartiers, se revendique également d’une ascendance aristocratique… Saura-t-elle faire valoir ses droits avant que la corde de l’échafaud ne se resserre sur son cou ?

Ce troisième tome d’Innocent Rouge met ainsi en avant deux reines. Une reine blanche, officiellement couronnée, surprotégée par le faste qui l’entoure depuis sa naissance, et qui s’amuse d’intrigues frivoles et désuètes. Une reine noire, qui s’est construite dans la fange et la misère, mais qui a parvenu à monter un puissant réseau d’influence. Deux trajectoires opposées qui ne devraient jamais se rencontrer, à moins que l’Histoire (la grande) n’en décide autrement. Shin’ichi Sakamoto a le champ libre pour sexualiser à outrance « sa » Jeanne de Valois, plus souvent dévêtue qu’habillée dans ce chapitre. Nous sommes bien loin de la jeune demoiselle arriviste de Ryoko Ikeda ! Néanmoins, la luxure n’est pas le seul point d’ancrage de ce volume. Si le mangaka nous fait ressentir toute l’atrocité dans laquelle vit le Tiers-Etat, c’est peut-être la noblesse elle-même qui nous apparaîtra la plus misérable ; les courtisans de la reine sont ainsi réduits à l’état de chiens accourant vers leurs maîtres, ou de pantins désarticulés. Dans ce tumulte, la cadette Sanson garde la tête haute là où son aîné ploie le genou, mais nos deux héros sont finalement à la marge dans ce tome, pour mieux apprécier les tourments historiques de l’époque.

Alain Broutta

INNOCENT ROUGE (—) volume 3 de Shin’ichi SAKAMOTO (2015)

Historique/Drame, France, Delcourt-Tonkam Seinen, novembre 2017, 208 pages, livre broché 7,99 euros