Image du mois 2021-02 : Birmanie – Les dessous d’un coup d’état.

Le dessin du mois sélectionné par l’équipe d’Asiexpo.
Lundi 01 février, les militaires birmans mettent fin à la parenthèse démocratique en cours dans le pays en arrêtant Aung San Suu Kyi, 75 ans, et d’autres dirigeants de son parti la Ligue nationale pour la démocratie (LND). Dans la foulée, ils proclament un état d’urgence de un an.
Depuis plusieurs mois, les militaires remettaient en cause la légitimité des élections législatives de novembre remportées haut la main par le parti d’Aung San Suu Kyi. La constitution actuelle permet à l’armée de détenir la vice-présidence, les trois principaux ministères régaliens ainsi que 25 % des sièges de l’Assemblée. La large victoire de la LND aurait permis une modification de la constitution et une remise en cause de cet avantage pour l’armée.
Il y a aussi des enjeux économiques encore moins avouables derrière ce coup-d’état car l’armée contrôlent plusieurs entreprises du pays et le général putschiste Min Aung Hlaing en est le premier bénéficiaire. Une diminution de pouvoir de l’armée était susceptible de remettre en cause ces sources de revenus considérables.
Cependant, le peuple birman n’accepte pas ce hold-up sur la démocratie et manifeste amplement son mécontentement dans les rues. Parviendra-t-il à faire reculer les militaires ?

Dessin proposé par Pierrick.