Forbidden love de Miyuki Kitagawa

En voyage à Rome pour oublier un chagrin d’amour, Kasumi rencontre un bel inconnu dans un chantier archéologique et passe la nuit avec lui. Ne sachant même pas son nom, elle retourne au Japon et apprend avec stupéfaction que son père qu’elle n’a pas revu depuis des années est mort mais surtout que son frère qu’elle n’a pas vu depuis son enfance n’est autre que le bel inconnu de Rome. La mère de Kasumi décide de leur faire partager un appartement pour rattraper toutes les années perdues.

Forbidden Love est un shojô classique. Du point de vue des graphismes d’abord, tous les codes sont respectés (les yeux, les formes élancées.). Du point de vue de l’histoire c’est tout aussi classique : l’amour interdit entre deux personnes (Angel Sanctuary, Marmalade Boy.), cette fois-ci un amour incestueux entre un frère et une soeur. Forbidden Love est un shojô qui manque encore de consistance mais qui pourrait à l’avenir être un incontournable du genre.

Éditeur : Akiko

Pays : Japon

Thierry Falque