Face cachée de Toppi paraît chez Mosquito.

  • L’histoire se passe en Nouvelle Guinée, grande île du Pacifique, sous domination allemande, en 1893. Le nouveau saccage d’un colon allemand est l’œuvre des pillards de Face Cachée. En effet, depuis quelques temps un mystérieux renégat incite les Papous à se rebeller contre l’Empire allemand. Le gouverneur décide alors de mettre fin à ces exactions en envoyant le capitaine Armin August Von La Perouse. Il lui adjoint un homme d’expérience pratiquant les indigènes autant par leur dialecte que par ses contacts et relations avec les différentes tribus. De multiples dangers menacent alors l’expédition…

Le fond compte moins que la forme dans cette histoire, prétexte à une éclatante démonstration graphique de la part de Toppi. Un encrage en noir et blanc d’une grande inventivité picturale qui exacerbe tous les types de textures. La toile de la pirogue, les peaux qui vont du blanc laiteux des Germains au noir bleuté des Papous, toute la végétation de la savane offrent leur pure matérialité aux éléments naturels.

Chaque planche est savamment composée constituant une pièce autonome tant la construction des vignettes est subtile et dynamique. Grandes diagonales, travail sur les verticales, contrastes des aplats de noirs et de blancs, éclatements des vignettes. Le tout est un délice pour les yeux, d’une beauté graphique à couper le souffle. A découvrir absolument  et à offrir sans modération !

Camille DOUZELET et Pierrick SAUZON

Face cachée,Toppi,54 pages, Mosquito, 14€.