Entre-deux de Ravi Prasad

Un “Entre-deux” à 4 musiciens. La voix indienne (R.Prasad) et les cordes frottées de l’occident.
Un court début très musique contemporaine, qui glisse rapidement vers des voix, on se croirait dans la rue en Inde, et rapidement cela se précise, le murmure devient plus fort, grandit en melopée et c’est un chant qui appelle les cordes à le soutenir. Parfois c’est l’Orient effleuré, des grands orchestres égyptiens du début du siècle, ou alors, l’alto semble avoir écouté les grandes phrases carnatiques de L.Subramaniam, dont il garde le secret. Quoi de mieux que le Solkattu (technique orale d’apprentissage des percussions indiennes) pour un premier dialogue entre voix et le trio à cordes qui prend parfois des sonorités de musique médiévale.

Le souffle de R.Prasad s’échappe au travers de sa flûte, de sa voix et bien sûr de son origine musicale.
Il donne la direction, avec des airs de folks comme on peut en entendre en Inde, et se laisse volontiers dépasser par ses accompagnateurs pour concrétiser la rencontre, moment de nouveauté et si possible réussite du mélange, besoin vital de nombreux musiciens. La qualité des interprètes ne permet pourtant pas une égalité de résultat. Certains morceaux meublent un peu, ou du moins sont diminués et dominés par “Nœud nord” chants à l’unisson des cordes et de la voix, morceau le plus emblématique de ce CD.
Et toujours bravo pour les très belles pochettes de la collection Signature, ce qui est devenu très rare pour les CD, affreusement réducteurs de toute belle possibilité pour des couvertures de disques.

Éditeur : Signature Radio France / France Musique

Pays : Divers

Pascal Burianne