DRAGON BALL Z – FILM 12 : FUSIONS, Éditions Glénat Shônen

Alors que Goku dispute un tournoi d’arts martiaux dans l’au-delà, un accident arrive chez Enma, le roi des enfers. La machine absorbant toutes les pensées négatives explose à cause d’un technicien distrait et celui-ci se retrouve transformer en monstre. Paralysant le monde des morts, il provoque le retour sur Terre de nombreux esprits qui retrouvent leur corps et mettent la pagaille. Gohan, Videl, Goten et Trunks s’occupent de remettre de l’ordre de ce côté tandis que envoie Goku et Pai Ku Han chez Enma. La situation est cependant loin d’être évidente car Janemba, comme il se nomme lui-même, est plutôt coriace.

Ce 12ème film de Dragon Ball Z est encore plus orienté action que les autres car les combats ne s’arrêtent quasiment pas. Entre les enfers et la Terre, il y a des adversaires de tous les côtés même si bien sûr c’est Janemba qui tient la vedette. Il est en lui-même original car il n’a pas vraiment d’identité, de but et ses techniques sont assez différentes de ce que l’on a l’habitude de voir. Dans l’ensemble, cela reste du Dragon Ball classique avec beaucoup d’action, de l’humour et un final un peu expéditif. Reste la forme de l’anime comics, toujours un peu polémique quand il s’agit de film où c’est l’intensité des combats qui fait tout, intensité que l’on retrouve difficilement en lisant. Cela reste cependant un bon produit, pas trop cher, mais néanmoins à réserver aux fans.

Fabrice Docher

DRAGON BALL Z – LES FILMS – 12 : FUSIONS (ANIME COMICS DRAGON BALL Z / FUKKATSU NO KYUJON !! GOKU TO BEJITA)

Action, Japon, Editions Glénat Shônen, juillet 2015, 144 pages couleur, livre broché 7.60 euros