Courts-métrages d’animation Coréens de Asiexpo

en collaboration avec le PISAF (Puchon International Student Animation
Festival)

9 courts, 9 styles différents, 9 nouveaux talents, 9 réussites indéniables, qui vont vous faire aimer l¹animation coréenne.

UN PEU (A Little)
de Lee Hye-won (Corée, 2000, 5”20”’)
Une fillette achète une boîte à rêves.

LES YEUX DE L¹ANGE (Angel Eyes)
de Lee Won-sun (Corée, 2000, 3”46”’)
Une enfant atteinte d¹une maladie congénitale, attend calmement sa fin.

LE CHATEAU DU PAPILLON (Castle of Butterfly)
de Kim Sam-chea (Corée, 1999, 8”)
Erry peint un mur en blanc. Arrive un autre qui le préfère en bleu. Le mur va en voir de toutes les couleurs !

PAPA et MOI (Daddy and I)
de Kim Eun-soo (Corée, 1999, 7”)
Pendant que la mère prépare le dîner, la petite joue. Le père arrive, la mère sort et le drame peut commencer.

A L’HEURE (O’Clock)
de Kim Hyuk-bum (Corée, 2000, 6”)
Il vit dans une horloge et il aime la ballerine de l’horloge d’en face. Chaque heure, le mécanisme se met en marche et il se dirige vers sa bien aimée.

SUR LE FIL DE LA MORT (On the Edge of Death)
de Giggle (Corée, 2000, 13”)
Une homme essaye en vain trois façons de se suicider. Mais comme la vie est belle comme un bol de nouilles…

SECOUER (Shake)
de Min Jea-woong, Lim Young-ji, Kim Jung-eun, Kim Hee-jung (Corée, 2000, 3”)
Un homme se perd dans son sommeil en revenant de son travail. Soudain une main apparaît et le secoue.

CASSE-TETE (Memory Puzzle)
de Kang Soung-youn (Corée, 2000, 7”30”’)
Dans un monde futuriste, les hommes rangent leur mémoire dans leur poche. Certains s’en emparent.

DISPARU (Missing)
de Bak Yoon-mi (Corée, 2000, 4”)
Je me regarde dans un miroir, je suis épuisé de cette compétition incessante et de cette course à la consommation, du bruit du métro et des gens.

Date de sortie internationale : 2000

Pays : Corée du Sud