Carte Blanche à l’animation Coréenne

Bert de Lee Moon-sung (USA, 2002, 4’20’’, Academy of Art College)
L’émouvant périple de Bert à la recherche d’une famille.

Carrefour de Son Hyo-suk et Kim Chang-hoo (Corée, 2002, 6’55”, Indiestory)
Quelque part où les gens intériorisent leurs sentiments. Le personnage principal est l’un des leurs, jusqu’au jour où il exprime de l’amour pour une fille. Les autres commencent à exprimer leurs propres sentiments…

Le pays étrange de Han Byoung-ah (Corée, 2002, 7’39”, Indiestory)
Au commencement du monde, un serpent apparut avant les humains qui étaient encore libres de toute peur.

Sunya de Jo Sang-seok, Lee Hyun-jung, Lee Hyun-ju et Jung In-hee (Corée, 2002, 4’57”, Indiestory)
Quelque chose est créé dans un lieu inconnu. Cette chose grandit et apporte l’harmonie entre les gens.

Une personne ordinaire de Park Saeng-kee (Corée, 2002, 5’32”, Indiestory)
Un vieil homme se comporte étrangement dans le métro. Les passagers sont d’abord mal à l’aise, mais deviennent bientôt indifférents. Parmi les passagers, un homme se plonge dans sa propre imagination…

Hiver de Jung Ji-hee et Dong Gurami (Corée, 2002, 4’17”, Indiestory)
Mise en images de l’hiver sur la musique du Canon de Pachelbel…

Un oiseau qui ignorait être un oiseau de Song Ihn-ock (Corée, 2002, 5’22”, Indiestory)
Un oiseau est prisonnier dans une tour sans en connaître la raison. Il essaie en vain de se libérer par tous les moyens.

Mon petit lapin de Baek Hee-na (USA, 2001, 1’06”, Cal Arts)
Un homme d’affaires en proie à la solitude fait une rencontre dans un bar.

Sumisan de Jan Hyun-hee (Corée, 2002, 6’18”, Indiestory)
Un jeune moine part pour le Mont Sumi, portant un lotus à la main. Une fois arrivé, le lotus disparaît et c’est dans son esprit qu’il trouve la montagne.

Maintenant, qui vous dirige ? de Lee Woo-jin (Corée, 2002, 3’53”, SungKyunKwan Univ.)
Les hommes renversent le dictateur. Malgré l’excitation dûe à leur succès, il y a une autre terrifiante idole à l’endroit où le dictateur se tenait auparavant.

Sap de Kim Hyun-joo (GB, 2002, 7’30”, Nat. Film and TV School)
Deux moines en voyage…

Dis mon nom de Jung Min-Young (Corée, 2002, 6’51”, JoongAng Univ.)
Un bruyant poulet cyborg passe son temps à poursuivre un poulet. Un voisin chasseur trouve la situation intolérable.

Binari de Lee Geon-Im (Corée, 2002, 4’45”, HanSeo Univ. Motion Graphic)
Amour.

Une grenouille en échantillon de Lee Jang-whan (Corée, 2002, 4’49”, Hoseo Univ.)
Une grenouille inattentive finit sur une table de vivisection.

Rumination de Choi Hyun-joo (Corée, 2002, 7’11”, Sejong Univ. Cartoon & Animation)
Un homme recherche de l’eau à boire.

En seulement 3 ans, l’animation coréenne s’est révélée. Ces courts métrages sont une excellente occasion de découvrir les talents de demain.
En collaboration avec PISAF (Puchon International Student Animation Festival) en Corée.

Date de sortie internationale : 2002

Pays : Corée du Sud